Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:02

La femme dans le miroirLa femme dans le miroir

de

Thanh-Van Tran-Nhut

 




            Il y a des jours où l’incertitude et la mollesse du cerveau se liguent à vous attirer vers le premier livre qui titille un de vos vices…

 

            Après avoir ouvert et refermé quantités d’ouvrages sans conviction, un mot accroche, fait appel à une vague réminiscence. Le nom d’un poète, en l’occurrence, Hâfez, quelques phrases teintées d’onirisme et le tout niché sous la première de couverture représentant une vanité, et un titre qui réfléchit…

            Autant d’atouts que de pièges !...


           
Aussi ne faut-il pas compter sur moi pour vous dire si ce roman est bon ou s’il ne l’est pas. Je n’ai cédé qu’a l’attrait de l’intrigue et des ingrédients.

            Une première remarque, le chagrin du héros ne communique pas chez le lecteur un état d’âme démoralisant. Inconsolable ? C’est écrit, de là à ce que ce soit contagieux !...

            Tout veuvage n’est pas deuil éternel, soit !... Cela dérive tout naturellement vers le réjouissant  Mémento Mori  !

            Il y a des histoires d’amour qui commence bien et qui finissent mal, et inversement…

 

            Ce roman m’est tombé comme une fatalité : une vanité, après « Le dernier crâne de M. de Sade » c’était écrit quasiment, dans ma trajectoire louvoyante entre les rayons des présentoirs.

            Dénigrer un livre n’est pas mon but ici. Le dilemme est terrible….

             Il y a des romans qui envoûtent et que tous les critiques assassinent à coup de plume venimeuse. A moins qu’ils ne les encensent excessivement…

 

            Le héros un veuf, prénommé Adrien se trouve embarqué dans une étrange aventure. Attiré par un tableau contemporain où il croit reconnaître le visage reflété dans le miroir d’une vanité datant de plusieurs siècles.


           
« Certes, il ne présentait pas cette atmosphère inquiétante et ambiguë des deux vanités du Hollandais, dans lesquelles chaque objet revêtait un rôle symbolique qui rappelait l’imminence de la mort et la vanité de la vie. Les couleurs sombres avaient fait place à une palette hardie qui jouait volontiers sur les contrastes pour faire ressortir les volumes.

…Ici le pinceau était énergique, donnant d’avantage l’impression de vitalité, malgré la pose alanguie du modèle.

            Pourtant c’était la même femme ! Le sourire énigmatique sur la toile hollandaise s’était transformé en une expression mi-moqueuse, mi-triomphante, moins visible sur ses lèvres que dans les profondeurs de ses yeux »

                          vanité

            Thanh-Van Tran-Nhut affirme avoir voulu aborder un thème fantastique où s’imbriquent le passé et le présent en un récit d’obsession et de manipulations. Si le lecteur s’amusait à faire les mêmes requêtes sur Internet, il trouverait les mêmes réponses. Les liens que le narrateur consulte existent bel et bien dit-elle dans une interview.

            Au cours de ma lecture, mon cœur fut saisi d’angoisse, car ma conscience me murmurait :


-        
« Tu t’égare Hécate…là, tu es le jouet d’un coup de lune désorientée. »

Oui désorientée je l’étais. Hâfez ? Car oui Hâfez est là, partout, entre les lignes, les mots, poète fantomatique et perçant les pages, par le miel, le ciel, les dômes de lapis-lazuli, l’orient de ses roses, mais pourquoi, pourquoi donc cet échanson du vers n’est-il point enfin convoqué ?


           
Ah ! Le talent de Hâfez avait survécu à sa mort (l’auteur insiste) alors n’y allait-il pas avoir au détour d’un chapitre, quelques bribes de sa Poésie, cette bible Persane ?

            Goethe en fut inspiré pour son « Divan », et aussi le peintre iranien contemporain Mahmoud Farschian, (l’auteur insiste vraiment…)

 

            L’espoir persiste, car le roman fourmille de citations et d’énumérations des plus hétéroclites : cinabre, poudre d’or, sang de dragon.


            « - Mais où trouve-t-on encore du sang de dragon de nos jours ?  murmure Adrien dans son sommeil.
Sur le sable de mes songes des fossiles et des coquillages. Cadavres de murex, nautile, porcelaines, cornes d’Ammon avaient fait naufrage près d’un hippocampe mis à nu. »


            Il ne manque presque rien, il y a même l’apparition d’un thanatopracteur et des comparaisons d’embaumement selon les Egyptiens et les Chinois.  

Memento Mori . Rappelle-toi que tu vas mourir.

 

            « J’ai commencé à sortir mes travaux en attente, ce qui me permettait de reprendre pied dans le monde réel. Ainsi devant mon ordinateur ; j’ai fait le tri entre messages personnels et des mails commerciaux, courriers verbaux ou salaces qui promettaient des miracles en tout genre avant d’aller garnir le fond de ma poubelle électroniques. J’ai repris des lectures interrompue, réveillant les monstres momentanément endormis d’un conte fantastique, enterrant enfin le corps raide depuis des mois d’un roman policier. »


             Nous sommes à Paris, au XXI° siècle, l’ère de l’investigation des pigments, de l’infrarouge qui permet la visualisation fouillée d’une œuvre.


-
        
« Voila ce qui m’étonne : cette silhouette se trouvant sous la femme vue de dos. Elle représente non les contours d’une femme, mais son squelette.

Je me penchais en avant, les yeux écarquillés… On voyait bien que le dessin sous-jacent figurait l’ossature humaine, avec les omoplates, les cervicales, alors que la peinture finale montrait le dos droit et ferme d’une toute jeune femme. Chose étrange, l’annulaire de la main qui tenait le miroir semblait inachevé, trop court… Je jetai un coup d’œil sur la toile adossé au mur : le visage se reflétait dans un cadre d’argent vieilli…
            Sous des dehors ordinaires, ces vanités recelaient des secrets que personne n’avait détectés. »

 

            Un peintre peut-il s’être affranchi de ces poussières virevoltantes qui mélangées aux choses du monde et les propulser vers un autre palier de réalité où tout deviendrait possible ? Tel est le thème qui hante ce roman.

 

Vanitas vanitum et omnia vanitas !

 

Hécate. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hécate - dans Avis de lectures
commenter cet article

commentaires

magsam 10/06/2010 02:03



Je ne connais pas du tout ce roman peut etre me laisserais je seduire un jour pour le lire en attendant tres belle illustration bisous a toi Hacate passe une belle et douce nuit



Hécate 12/06/2010 19:17



Merci Magsam  , ce roman se lit avec facilité . L'auteur est plus spécialisée dans les polars dont ll'action se déroule dans l'ancien empire d' Asie .Ce roman çi ne relève pas
d'une enquête .


                                                                                            
Bon dimanche


                                                                                                        
Hécate



Victor DEL REY 25/02/2010 14:19


Il est intéressant d'avoir un aperçu comme ça du livre. Comme ça on peut juger pour l'acheter ou pas. En ce qui me concerne, j'aime les livres qui m'apporte certaines connaissances comme celui
ci....


Hécate 25/02/2010 14:58


 Je suis désolée Victor Del Rey ,ici ce n'est pas un livre ,mais un ensemble d'éléments sur Anna de Noaïlles rassemblés par moi-même avec passion et patience.
 Mais si cela vous donne le désir de lire ses poèmes ,c'est bien déjà !

 Ses nouvelles qui sont rééditées dans Le Domaine public chez Buchet Chastel peuvent vous plairent . En voici le titre : LES INNOCENTES OU LA SAGESSE DES FEMMES.
                                                                                        
votre Hécate


Plaie 23/02/2010 19:59


Ce fut juste pour avoir le plaisir de lire votre réponse :)
Et puis dépose mes tendresses d'une fin de jour entre vos belles mains.

[Repart très vite tout ondulassant]



Hécate 23/02/2010 20:16


Je la garde précieusement ,Plaie ...
Mes Pensées vous suivent en ondulassant aussi ...
                                                                                      
votre H.


Plaie 23/02/2010 17:28


[Se camoufle, rampe, grapille les orties offertes, repart en ondulant, vite, très vite, évitant les coups de fémur sur la caboche et de bec dans les
yeux]


Hécate 23/02/2010 19:03


Je gage sur l'honneur que les coups de bec des corvidés d'Hécate ,ne peuvent être destinés à Plaie    :)
Ce sont des nettoyeurs et non des agresseurs  !!!
                        La Magicienne


Gertrude Verte 21/02/2010 23:12


Bon je m'en vais piquer un p'tit somme mais d'un seul oeil, oui, d'un seul oeil et le fémur sous l'oreiiler!


Hécate 22/02/2010 08:52


Alors ??? Bien dormi ,GERTRUDE VERTE ?...
                                      
Que de rêves ,cette nuit  ...Que de rêves !!!...
                                                                                                                   
Hécate

PS : AENGUS EST DANS UN ETAT !!! ...Il bondit ,croasse à décrocher les tympans ,virevolte ,quel effervescence !!!


Gertrude Verte 21/02/2010 22:56


Je sors mon casse tête de fémur!



Hécate 21/02/2010 23:07


GERTRUDE !!!!...........Je....Pas d'émeute violente ,par l'Enfer !!!
         Vous avez le Diable à l'Os  !!! à défaut de cervelle molle dans le Crâne ...vous êtes fourrée à la dynamite aux éclats osseux.

        Il est ...élégant votre fémur .Ici ,il ne dépare pas ...Je vais dormir la tête sous l'aile ,ayez l'orbite aux aguets ,mais point de bagarres ,pas de sang
sur mes tapis ...
       Réservons-nous pour l'Heure Verte :)
                                                                
votre HHH


Gertrude Verte 21/02/2010 22:47






GRRRRRRRRRRRRR!!!!!!!!!!!RRR!!!!!!!!





Hécate 21/02/2010 22:53



CERTES !....
       Vous allez ...mordre ?
            Je prends ma baguette magique ....ça peut servir !
                                                                                            
Hékate La-Rouge



Gertrude Verte 21/02/2010 22:40



Cé ki c't anonyme? Hein?



Hécate 21/02/2010 22:44


Quelque adoratrice en pâmoison ...Vous surveillez de près ???  Je vois :)
               Euh...moi aussi .
                               Hécate


Anonyme 21/02/2010 22:37


Attendre a du piquant ...Anatomie décorative ...Attendons !!!
Quelle heure ? Quelle minute ? Ah!....


Hécate 21/02/2010 22:47



Puis-je me permettre de vous demander ,Anonyme de remettre votre carte ici ,sur un plateau près du sopha...
                                                                                                                                                     
Hécate


                       



Gertrude Verte 21/02/2010 19:45





ON L'ATTEND!!!!!!!!





Hécate 21/02/2010 19:52


WOUAAAAAAhhhhhhhhhhhh....SUPERBE ?IRRESISTIBLE ,c'est le mot !!!
              Je m'installe ici ,nous l'attendons
d'Os et de Lune ...Carrefour dédié à SAIGNEUR   DE LA BARBARE ORTIE , incantions sous la LUNE D'OR
...VOUS avez l'OS ,J'ai le PHYLTRE ...
                                                          
HECATE


Gertrude 21/02/2010 19:27


Chuis verte de jalousie à l'ortie à la façon dont vous en parlez !


Hécate 21/02/2010 19:37


Vous faites dans le vert flasshi ,ouïe ...Vous seriez-vous piquée à une feuille ????
   Nous sommes vertes comme de jeunes bourgeons en fleurs ma chère Gertrude ,j'ose imaginer la tronche de l'Ortiesque -Personnage quand ces débats et ébats vont lui tomber dans l'orbite
....!!!!!!!!!!
                    Quel succès ! !! Va être urticant-fringant ,pour sûr  :)
                                                                                         
Hécate Hécate...Hé ....


Gertrude 21/02/2010 19:17


Va bien rentrer de Ouik Indes cuila!  Non mais!


Hécate 21/02/2010 19:22


Oulà ...c'est loin les Ouik Indes à la rame ...Dans quel état y va z'être ???
 Et moi ,demain ,j'ai un océan de charges...Veinarde ,vous allez vous le garder ,je sens ,et profiter de mon absence ...
                            Hécate ( verte ,comme les feuilles
urticantes !! )


Gertrude 21/02/2010 19:08


Merci René, et pour vous de même.

Bon, le "je vous l'avais bien dit" c'était par rapport à la Science au Mimile.


Hécate 21/02/2010 19:15



Je n'ai jamais douté de votre savoir ,Gertrude chère ...ni de la Science au Mimile ...


René n'est pas un grand bavard ,mais il est très fidel ...Vous faites des rencontres ici ,et moi ,je tiens salon .Vous savez ce qui manque ?...Un beau brin d'ortie  :)
                                                                                                 
votre z'Hécate



Gertrude 21/02/2010 18:56


Je vous l'avez bien dit, Magicienne...


Hécate 21/02/2010 19:06


Vous êtes un puits de Sciences chère Capitaine d'Os ...:)
                 Je suis bien entourée ,je suis assurée de ne point mourir trop inculte ...
                                                  
votre Hécate ( culte à la Lune ,sur rendez-vous exclusivement ).
 PS .Vous avez remarqué l'aimabilité de René à votre endroit ?
                                                                


René 21/02/2010 18:52


J'ai le même souci, je m'y suis repris à 5 fois pour laisser un comm chez vous ☼
Amitiés à Gertrude

Excellente soirée à vous chère Hécate ☼☼☼


Hécate 21/02/2010 19:08



Ah! Je ne suis point seule donc à pâtir de cet inconvénient qui dure depuis des heures cet après-midi  !
              A très bientôt ,dès que possible René.
                                                             
votre Hécate


 



Emile Zona 21/02/2010 18:52


C'était déjà la question? Ha, oui!
Le tableau de Trophine Bigot (Allégorie de la Vanité), chargé de symbolismes, intrigue par la présence d'un objet en premier plan. On pourrait croire qu'il s'agit au premier abord, d'un
crâne de nourisson, or, il n'en est rien, il s'agit en fait d'une balance, qui symbolise, comme vous le savez "la justice". Le miroir symbolise "la vérité", la flamme de la chandelle "l'âme". La
balance, sert à peser et à équilibrer ( les choses, le temps, le visible, l'invisible et tout un tas de trucs dont on ne soupçonne même pas l'existence). De là à dire qu'il s'agit de
"psychostasie", il n'y a qu'un pas...
Bien à vous Hécate


Hécate 21/02/2010 19:02


Cher Emile ,voilà qui va bien plaire à mes visiteurs ,et visiteuses ; j'avoue n'avoir point vu de ces fléaux de balance ,mais j'en apprends toujours
entourée de précieuces amitiés éclairées.
                                                                                            
Bonsoir Emile
                                                                                                             
votre Hécate


Gertrude 21/02/2010 18:42


M... je suis déçue, je croyais que c'était celle de René!


Hécate 21/02/2010 18:51


Ben ,voyons Gertrude ...regardez -y en deux fois : Tran-Nhut est une femme !


René 21/02/2010 18:38


C'est la photo de Thanh-Van Tran-Nhut ☼


Hécate 21/02/2010 18:46



TOUS MES REMERCIEMENTS CHER RENE ...!!!
                                                 
C'est une bonne initiative.
Je vais chez vous dès que mon navigateur voudra accéder à votre blog. Actuellement ,je ne peux rien faire sur aucun .
                                        
Bien votre Hécate



Gertrude 21/02/2010 18:02


C'est bien pour cela que je viens vous apporter des oranges au parloir.


Hécate 21/02/2010 18:11


Ah! que de dévoument chère Gertrude ...Certain qu'aujourd'hui un malin génie funeste me joue des farces :(  (et demain recommencement des corvées) ,là ,la Lune est mal lunée ,c'est
dit !!! ...et je ne sais que faire ,c'est ça le comble!!! Prisonnière de "LA FEMME DANS LE MIROIR " ....c'est moâ ...!!!
                                            
votre  Hécate  ensorcelée


Gertrude 21/02/2010 17:52


Me Fée?
Vos méfaits?


Hécate 21/02/2010 17:59


Gertrude chère ,j'ai l'air casanière ce dimanche ,mais ,je suis par force cloîtrée dans mon boudoir cramoisi ...
Qu'avez-vous fait ??? Vous m'avez enfermée jalousement ,pour me priver de faire des visites,même...chez vous ? Non...!  car ,oui ,je n'accède plus à vos vanités crâniques :(
                                                             
Je ne boude pas ,je vous assure...
                                                                                                           
votre H.


Gertrude 21/02/2010 17:42


Pardon, je voulais dire: Coâââ?


Hécate 21/02/2010 17:48


Âââ h !!!!COÂ ? Je croâsse ....sans plus :)
                                                 
Hé -Hé-Câte


Gertrude 21/02/2010 17:39


Et ceux de Sonya..

Vous leur faites quoi?


Hécate 21/02/2010 17:45


Sonya ...? Une connaissance de quelques mois déjà ,mais là ,quelle choix d'illustration! J'ai toujours aimé les belles images dans les livres ...

Ce que je fais ???? Ah! ...le sais-je !   Le clair de Lune à mon carrefour ,sans doute est-il seyant au teint !...Du reste ,et vous ,hein ,qu'estce que je vous fais exactement ????
                                                                                                                       
Dites le à votre Hécate


Gertrude 21/02/2010 17:36


J'aime bien ceux de Nettoue et de Zézette. J'allais oublier René.


Hécate 21/02/2010 17:39


Je vois que votre humour y trouve ce qu'il prise  :)
              Zézette ,est une petite jeune débutante en Vanité ? Très joueuse ,n'est-ce pas ! :)
                                                                                                                                      
Hékate


Gertrude 21/02/2010 17:26









Je trouve que les commentaires dans ce blog sont de plus en plus passionnants.
Je suis ces échanges avec un intérêt croâssant.


Hécate 21/02/2010 17:31


Et moi qui suis freinée par la technique ...j'ai les nerfs crôassants !!!!
Vous n'aimez pas celui d'Hermann, chère Gertrdude ???
                                                                                            
votre Hécate


zézette 21/02/2010 17:24


Message perso:
Dites à Mimile qu'il a égaré les clés du camion dans une des boites à Christian, mais je ne sais plus laquelle c'est.


Hécate 21/02/2010 17:36


Bonjour Zézette ,ah! bon ? Egaré les clefs du camion ? Ce ne serait pas dans celui de Marguerite...Duras ,des fois ????
                      Oh! la la ,quel dimanche !....
                                                                
Je vais voir ce que je peux pour débrouiller cette affaire ...
          HHH


René 21/02/2010 16:46


Bonne soirée chère amie ☼



René ☼


Hécate 21/02/2010 17:32


Qui est sur ce portraît ,cher ami René ?
                                                             
Hécate


nettoue 21/02/2010 15:36


Bon dimanche Hécate. Bisous
Nettoue


Hécate 21/02/2010 15:48


En fait Nettoue ,il est plus calme que prévu ,ce qui est bien !
                                                                                              
Hécate


Hermann 21/02/2010 15:07


Un plume fantôme  vient errer sur ton blog après une longue absence...

Ad  infinitum
il existe  des champs que l'on ne peut délimité
la raison souffrirait à  chercher leur extrémité
l'imagination qui s'étend à ne plus finir
le grand univers dont seul la mort peut nous banir
le temps qui egrene sans répit son chapelet de saisons
au loin cette  destination impossible, l'horizon
....

Avec ton article "La femme dans le miroir" semble condamnée à dormir dans les tiroirs...


Hécate 21/02/2010 18:20



Et ,moi Hermann,je suis condamnée à succomber avec ravissement à chacun de tes retours sur le Fil d'Archal...
Tout d'abord ,je te lis ,muette...Les mots se dérobent,les miens...:)
J'espère que tu vas bien ?

"Un jour un sommeil sera alors le dernier ,et les rêves sont .Ce sont eux sur lesquels s'interroge Hamlet ,dans le célèbre monologue . Nous les rêvons, je crois, dès à présent ." ( Schopenhauer
.Métaphysique de la Mort ).

                                                                               
Toute mon amitié .
                                                                                                           
Hécate



Old-Luck-Oie 20/02/2010 18:51


Hard, vraiment? Comment cela se fait-il?


Hécate 20/02/2010 20:24


Cette vie actuelle semble se dérouler d'aberrante manière . Peu de cas de l'être humain quand celui-ci ne rapporte plus rien à la société .Tristement déplorable .
                                                                                                                         
votre H.


nettoue 20/02/2010 16:26


Bon dimanche Hécate et bises à toi
Nettoue


Hécate 20/02/2010 20:25



Si seulement ...:)
                           Hécate



Old-Luck-Oie 20/02/2010 00:26


Et ce souffle est venu dissiper de fuligineuses volutes obscurcissant les astres... Merci d'être là, Dame. =)


Hécate 20/02/2010 10:18



Je suis" là " vous le savez chère O...


                                            
Bien votre Hécate



nettoue 19/02/2010 17:20


, Le temps me manque mais je l'ai pour te souhaiter un bon WE, ma belle
Bisous Hécate
Nettoue


Hécate 20/02/2010 10:09



J'ai peu de temps aussi ,mais je prends celui de te répondre .Merci Nettoue ,j'en ai besoin ,mais il risque d'être assez chargé.
                                                                
A une autre fois .
                                                                                        
Hécate



fbd 19/02/2010 14:06


Les vanités ont un écho particulier en ce moment… L'heure doit être aux questions… il y a une exposition de peintures au Musée Maillol à ce sujet ;-)


Hécate 20/02/2010 10:06


Les Vanités sont dans l'air du temps ,ce que j'ai pensé hier en voyant aux infos un peu de cette exposition au Musée Maillol.
A voir ,c'est certain :)
                             Bon week-end à toi.
                                                          
Hécate


zézette 18/02/2010 20:12


Le schiimblick, ce serait-y pas une balance? Ou un bilboquet?


Hécate 18/02/2010 20:20


Bonsoir Zézette...Peut-être bien ,et ,je m'en remets volontiers à mes invités(e) pour trancher ce mystère .
Quel roman !!! Mais quel roman !....:)
                                     
Hécate votre


Gertrude niark niark 18/02/2010 19:49


Vous exagérez! Vous me refilez le crâne du bébé avec l'os du bain! Avec un Misérable en prime!!!!


Hécate 18/02/2010 19:57


Je suis débordée !!!...C'est là mon alibi 
                                          
Mon salon cramoisi est ouvert,les rideaux sont dans les anneaux ,drapés de manière à ne point gêner l'entrée  d'un honorable citoyen  ...
                               Vous êtes la
bienvenue Gertrude niark niark  :)
                                                                                                      
votre Hécate


Gertrude niark niark 18/02/2010 19:41


C'est une bonne idée un blog pour se souhaiter une bonne après-midi; faudra que j'y réfléchisse...













Hécate 18/02/2010 19:48


M'enfin ,Gertrude ???...Ce n'est pas ce que j'attendais de votre venue sur mon sopha cramoisi  !!!
N'avez-vous rien à proposer ici à Emile Zona  quand à sa question ; j'ai sous-entendu que peut-être une personne versée dans l'OS ...
                                                    
Se souhaiter un bonjour ou un bonsoir ...est aimable .
Vous avez "mangé du niark " ??
                                            
bien votre Hécate


Emile Zona 18/02/2010 16:48


La couverture du roman est attirante, les maîtres du clair obscur m'ont toujours fasciné, ce Trophime Bigot était contemporain de Georges de La Tour, grand maître de la chandelle par
excellence...
Dans le premier plan, un objet m'intrigue...comme un crâne de nourrisson, mais ce n'en est pas un...à votre avis de quoi s'agit-il?


Hécate 18/02/2010 19:26


Bien honorée de votre visite cher Emile ,et votre question me fait question...
Une bonne question ,qui maintenant me tracasse .Aussi ,j'attends notre Spécialiste en Vanité afin qu'elle tire au clair cette obscure interrogation.
Franchement ,Emile ...je ne sais point.
                                               
Bien votre
                                                              
Hécate


Old-Luck-Oie 18/02/2010 16:27


Ah, Dame, j'ai encore eu le plaisir de recevoir une carte de votre part! Quelles nouvelles de votre mère?
Veuillez me pardonner pour cette absence... je vous promets bientôt une réponse! =)


Hécate 18/02/2010 20:33


Les nouvelles sont très moyennes ,chère O.
     Mais je n'ai rien à vous pardonnez ,voyons :)
                      votre Dame Hécate


nettoue 18/02/2010 15:26


Bonne après-midi, à toi Hécate !
Je t'embrasse
Nettoue


Hécate 18/02/2010 19:58



Bonne soirée à toi ,Nettoue  :)
                           A une prochaine fois .
                                                  
Hécate


 



nettoue 17/02/2010 16:38


Bonne après-midi à toi.
Amicalement
Nettoue


Hécate 17/02/2010 21:47


Bonsoir Nettoue ,et ne compte pas trop longtemps les moutons sur tes doigts 
                                                                                                                                               
Hécate


Docteur Gertrude 16/02/2010 23:31


Aïe! Aïe! ça recommence... Vous allez être obligée de ressortir le Marquis de sa crypte de satin rouge...

À deux mains, Magicienne!


Hécate 17/02/2010 08:53


Aïe ! ...Le Marquis? Ah!ah!...? ...Pas "Le crâne dans le miroir " ???...
Quoiqu'il en soit pour acceuillir Docteur Gertrude ,je vais dépoussierer ces tentures pourprées et allumer les lustres de vrai faux cristal  :
                                                                         
votre Magicienne


Sonya972 16/02/2010 20:29


coucou je suis heureuse de te relire
je te te fais d'énormes bisous




Hécate 17/02/2010 08:56



Ce joli bonsoir venu se refléter dans le miroir du roman ,féeriquement ...
                                   
Belle journée Sonya
                                                                                                           
Hécate



nettoue 16/02/2010 18:12


Bonne soirée Hécate ! et bisous pour toi
Nettoue


Hécate 16/02/2010 19:47



Très sympatique à toi,Nettoue :)
                                             
Hécate


 



nettoue 14/02/2010 14:36


Bon dimanche Hécate ! Et la Saint-Valentin que tu souhaites...
Bises
Nettoue


Hécate 14/02/2010 21:25


Merci Nettoue  ,c'est bien aimable à toi :)
                                           
Hécate


AneverBeen 14/02/2010 07:26



C'est au plaisir Hécate ! :)
Je ne sais si j'ai une manière propre de poser les mots mais je sais que nous sommes loin d'égaler l'aisance pour l'écriture de La déesse Lunaire !
Je m'étonne encore de votre rencontre ! :)
Mais ne manque pas d'être ravie, entendons-nous ! =)



Hécate 14/02/2010 12:42


N'est-il point agréable d'être étonnée AneverBeen ?
Je le suis bien autant que vous ,parler littérature et poésie avec simplicité de pensées ,sans prétention est l'un de mes rêves ,alors ...:)
 Oui ,je persiste vous avez une manière bien à vous qui me plaît bien ,de poser les mots en des tournures originales .
         Merci de votre fidélité sur le fil d'archal
                                                                               
votre Hécate


Jean-Michel 13/02/2010 23:46


Pour moi le choix est fait. Ce hors-d'oeuvre m'a ouvert l'appétit, d'autant plus que l'auteur semble d'origine vietnamienne, un point d'exotisme de plus. Par malchance, je doit reporter cette
lecture à plus tard, vu tout ce qui est en attente sur mon bureau. Bien à vous, Hécate.
Jean-Michel


Hécate 14/02/2010 12:36



Oui Jean-Michel ,Tran-Nhut est née au Viêt-Nam en 1962 ,et est l'auteur des enquêtes du Madarin Tan qui se déroulent en des siècles du passé  Vietnamien,mais que je n'ai point
lues  :)

 Avec ce roman ,je découvre tout juste l'auteur !!!
                                                       
Bien amicalement
                                                                                    
votre Hécate



nettoue 13/02/2010 17:02


Lorsque tu lis, il est visible que tu décortiques à fond ton sujet lorsqu'il te plait !
En se qui me concerne cela dépend de l'écriture, auquelle je m'attaches ... Certains livre je parcours l'intrigue, puis je reviens sur les phrases, et vais parfois jusqu'à savourer les mots. mais
bien sur tout dépend de l'auteur. J'aime les gens qui aime lire.
Je te souhaite une bon dimanche
Bises
Nettoue


Hécate 13/02/2010 18:33



Oui Nettoue ,du moins comme tu dis tout dépend de l'intrigue et de l'écriture ,et ,savourer les phrases ,revenir sur certains passages est un plaisir .

Je lis moins qu'avant ,mais toujours avec le même goût passionné des livres  !  J'aime les échanges qui se font autour d'une lecture ,quelque soit la réaction de l'autre   car
c'est prolonger ,approfondir encore le ressenti  :)
                                                                  Amicalement
à toi.
                                                                                               
Hécate



Gérard 12/02/2010 23:17


Je ne suis guère avancé, non seulement mystérieux mais déroutant ce résumé. J'aime la peinture de la femme de dos.  Bon week-end Hécate


Hécate 13/02/2010 09:40


A l'égal du mystère qui est le motif de ce roman Gérard ,je ne voulais en réduire le thème  qui serait priver les éventuels lecteurs d'un plaisir .
Et ,certes indécise quand à quelques faiblesses face aux charmes de l'ensemble de ce livre !!!
                                                                                                      
Bonne journée hivernale :)
                                                                                                                                         
Hécate


Iougenaie 12/02/2010 22:18


Chère Hécate, cet article est envoutant.
J'ai toujours eu une passion frustrée pour le latin.
Et, moi même, je me demandais où est ce qu'aujourd'hui, on pouvait trouver du sang de dragon...
Mais, je ne connaissais pas Hâfez.

Douce nuit Hécate :)


Hécate 13/02/2010 09:21


Chère Eugénie ,votre passion frustrée pour le latin ( je savoure cet aveu ...) est un aussi comme bien des miennes ,sauvages et inachevées.
Ce roman va vers tous les fantasmes de la vie s'interrogeant sur la subterfuge de vaincre la mort .
L'alchimie et ses recherches incessantes sur les mutations ,la beauté d'une femme que l'amour d'un peintre voulait perpétuer ,peut-être à travers le sortilège des pigments ,et franchir les
frontières du trépas " adoucir la douleur de la séparation". Les spirites et les nécromanciens du 19ème siècle planent comme  autant d'ombres  surgies d' auteurs classiques tel Gautier et
Poë ...en plein XXI ème  envahi par la technologie, le rêve de l'immortalité n' est pas disparu !

Hâfez,immense poète persan du XIVème s.est dans un tombeau proche de Saadi  aux portes de Chiraz. Dans ses vers l'amour profane et sacré sont enlacés comme les branchages d'un rosier
parfumé  à la vigne dont l'ivresse est à la pointe du jour à la coupe du vin  :
" Hâfez exhalait une plainte de son coeur éperdu".

Je vous souhaite de goûter un jour ses poésies que Goethe lisait ,ou de les entendre en des chants qui s'accordent à l'âme même des vers...
                                                               
Votre Hécate


tede 12/02/2010 17:44


Bonsoir Hécate,  après avoir lu ton exposé je dois avouer que je me sens un peu perdu!!! lolll...

Hâfez, c'est grâce à toi, au souffle des vigiles,que je suis détaché de bas monde et libre. Bonne soirée, merci de
ton passage, amitiés.        




Hécate 12/02/2010 21:19


Bonsoir Tede ,je le suis bien aussi ,c'est ce que je tente d'expliquer !!! loll ...

" Quel sort a frappé ma tête au point qu'elle ne vaut guère plus que la poussière de la porte " . Hâfez              Tu m'as accompagnée par ton sourire
ici 
                                                                         
amicalement 
                                                                                              
Hécate
                                  


Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories