Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 11:20
L'Eau-forte de Robert Alexis

L'Eau-forte

de

Robert Alexis.

 

 

      « Quand l'amour et la haine du monde se rencontrent, ça donne une eau-forte, de l'acide qui mord le cuivre protégé par un vernis, ou des mots qui s'en prennent au vernis des apparences.»

 

      « Si l'on ne sait plus trop quoi penser de Robert Alexis et de ses univers, c'est sans doute parce que le monde lui-même est impensable.»

 

      Pierre Roccanges n'a que quatorze ans quand son père disparaît dans la nature ne laissant qu'une enveloppe contenant une feuille blanche…

      Pierre ne retourna pas à l'école;quel intérêt trouver aux camarades de son âge, des gamins avec des joies et des soucis de gamins ?

      Il possédait un territoire dont la majesté, la grandeur s'ajoutaient au flot de sentiments que son cœur, sans y parvenir, tâchait de canaliser. Il était seul, double orphelin, à la tête d'un royaume dont il ignorait à peu près tout; il était malheureux, plein de rage et de pleurs à la nuit tombée, mais fier comme l'héritier précoce d'un domaine.

 

      Roman âpre et sauvage où la nature est une présence obsédante aussi belle qu' inquiétante, profonde et mystérieuse.

      Roman d'apprentissage, odyssée à travers le temps, les légendes , les superstitions où rôde encore la bestia, celle du Gévaudan.

      Qu'en était-il exactement des cinquante hectares du domaine de Pierre ? Des friches et des donjons érigés sous le ciel clair des nuits de l'été, ce royaume sans clôture où il va rencontrer une fillette errante accompagnée d'un animal, une sorte de loup sans en être un, un chien croisé, mâtiné de ce genre de monstre que les forêts recèlent et qui ressortent de temps à autre, au détour de l'histoire, comme ce fut le cas, trois siècles auparavant, quand la Bestia s'en était prise au Gévaudan.

 

      « -il s'appelle Baal ! un seigneur qui a daigné me suivre ici par amitié pour moi, dit Charlaine non sans fierté.»

 

      Le père de Pierre travaillait l'osier, les champs, connaissait les plantes, était rebouteur à ses heures, composait des fromages, des vins, des liqueurs, s'occupait toujours de tout, il avait laissé un cahier. Le mémento était pour Pierre le principal support, hormis des rares échanges avec son père...

 

      « Tu es Pierre, ta mère et moi ne t'avons pas donné ce prénom au hasard. Les pierres sont les relais entre les esprits et les vivants. Les pierres sont magiques. Tu apprendras plus tard ce que tu partages avec elles.»

 

      Il y avait donc plusieurs vies à vivre, celle qu'on imaginait, et celles qui étaient immédiatement offertes.

      Les cauchemars, de même que les rêves, résident au-delà de ce qui advient, ils sont le rappel d'une vie autre, aussi fortes que le réel, mais privés du semblant de certitude que l'on accole à ce qui appartient au domaine des sens.

 

      Pierre va tout faire pour reprendre le château des Roccanges dont il ne reste presque plus rien, des travaux avec pour seul repère une gravure de 1770...

 

      Le château ne semblait avoir été construit que pour cela, cette forge d'idées sous le ciel tiède des nuits d'été, cette moisson de mots qu'on aurait , le lendemain, à ramasser en phrases courtes, en intuitions féroces, un combat qui durait de père en fils, que la mort interrompait, qu'un enfant refaisait renaître avec la même violence.

 

 

      Il y a une fascination lente qui emporte dans ce roman dont je ne veux pas dire plus, Robert Alexis encore une fois encore écrit comme un envoûteur, un sorcier !

                                                                              (Hécate)

 

 

PhB éditions , février 2020

Tableau en couverture , Jean-Marc Rochette, Les Crêtes, 2010

Partager cet article
Repost0

commentaires

Primavera50 05/05/2020 10:01

Coucou Hecate,
Je ne connais pas cet auteur, et vu le nombre de livres que j'ai devant moi à lire, je doute de le connaître un jour, Une fille libraire, une petite-fille qui prépare un doctorat de littérature, je ne manque pas de lecture !
Je pense arrêter FB, j'ai de nouveau perdu la connection, je crois que c'est la troisième fois en l'espace d'un mois ! Quand je réinitialise mon mot de passe, on me demande une photocopie d'une pièce d'identité, je m'y refuse, ce qui m'oblige à ouvrir un nouveau compte FB ... Trop, c'est trop... je réfléchis !
Bonne continuation à toi,
Bises

Hécate 05/05/2020 12:39

Dommage...que tout devienne si compliqué.
On finit par se perdre...
Bises

sabine la pèlerine 24/04/2020 16:21

Ce livre m'emporte déjà, il semble enfermer dans son écrin mille et une senteurs qui me sont familières ...
Où puis-je me le procurer ?
Je vous embrasse mes z'ailés de toute ma châle-heure : sabine.

Hécate 24/04/2020 17:30

Bonjour, normalement ce livre est paru en février, actuellement les libraries sont fermées, alors peut-être en le commandant via la Fnac ou amazon.
Voici l'adresse de la maison d'Edition
PhB éditions
BP 30132
75921 Paris cedex 19
Les temps sont difficiles, mais je pense que c'est possible d'acheter ce livre.
Merci à toi. Je t'embrasse de tout coeur.

ELISABETH 13/04/2020 16:26

Pierre va-t-il réussir à s'occuper seul de ce château ? Ce roman est plein de mystères ... Bon après midi, je fais le tour des blogs. Bises.

Hécate 14/04/2020 12:51

Bonjour, je ne dis pas tout...c'est perdre le plaisir de le découvrir en le lisant.
Merci de ton passage ici.

Hécate 18/03/2020 16:08

Très fascinant, on se laisse emporter...

APSARA 18/03/2020 13:35

PASSIONNANT

Hécate 27/04/2020 20:00

MERCI APSARA.
JE DÉCOUVRE TON .COM. BISES

Humanimalites 18/03/2020 12:01

À dévoré par ces temps de confinement.

Hécate 18/03/2020 16:09

Absolument !

Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories