Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 11:42

LOIN DU FLORE

de

Méziane Aden

       

 

   Il y avait bien longtemps que je n'avais rencontré un livre qui me touche vraiment, un livre où la poésie s'épanche avec cette fluidité vibrante de sensibilité où s'entend la musique discrète de la sincérité qui fait écho. Une voix...un murmure...

 

          Tout d'abord mon attention est retenue par l'habillage du livre, première de couverture , mauve délicat de la bruyère, puis l'édition Le Clavecin des Prés qui rappelle Rimbaud : (La main d'un maître anime le clavecin des prés.) et plus encore l'autoportrait de la quatrième de couverture...

          Et puis, au hasard, je lis quelques vers, quelques phrases...

 

" Tous le je me ressemblent

Me rejoignent me touchent m'offrent leur sève et leurs émois

Aucun je n'est un autre

Rien ne m'est étranger ni ne m'indiffère

Tout ce qui vit même un instant traverse le même univers

Regarde le même horizon et goûte au même ciel..."

 

          Les pages se tournent entre mes doigts, le regard arrêté ici ou là

 

" Longtemps je n'ai eu d'humain

Que la forme que les apparences..."

 

" Je suis né à la frontière des métamorphoses de mondes se déployant sans limite et sans fin..."

 

          De fines illustrations, gravures anciennes du Club Gutemberg situent l'intemporalité de toutes les poésies du passé les joignant avec celles du présent.

" Mes racines flottent au vent

au-dessus des eaux et des sables

de lagunes salées parées d'écume

de récifs comme des cristaux sans fin

à vrai dire je n'ai plus de pays

rien qui ne me retienne

ici ou là

à l'un ou l'autre rivage..."

 

          Depuis l'acquisition de ce recueil, j'ai commencé à publier ici et là sur Facebook des bribes qui me plaisaient, même des poèmes complets bien reçus dans l'ensemble par ceux et celles qui suivent mon parcours, et, après bien des hésitations, j'ai écrit à Méziane Aden afin de lui demander l'autorisation d'écrire une chronique sur son recueil qui m'enchante et me bouleverse.

" De la prison du réel nous n'avons, les yeux remplis de larmes, rien à dire

Ciel, terre, feu, océan, or joyaux ...etc. ne sont que des reflets, des apparences, des dons éphémères auxquels, il sera nécessaire et impérieux un jour ou l'autre de renoncer..."

" J'ai l'espace temps et je nage entre les couleurs."

 

          Méziane Aden a vécu à Paris, puis maintenant il est à Loches depuis 2001. Il préfère vivre à présent plus près de la Nature, plus calme, il aime les arbres, le silence éloquent des très vieux arbres...de hêtres en particulier et n'hésite pas à se relever la nuit pour écouter le chant du rossignol.

          Il aime la peinture et la musique dont il dit qu'elle est "une déesse qui s'offre à tous, sans pudeur, ni frontière ni retenue, et qui pourtant demeure toujours pure et fidèle."

 Ce recueil m'est précieux et au risque de me répéter, il est une douce présence, c'est une joie de lire ou relire ces ballades poétiques  et tous ces murmures confidentiels aux charmes indicibles...

 

          Il était présent cette année  le 28 août à La Forêt des Livres cette grande fête de la littérature organisée par Gonzague Saint Bris et, Méziane Aden a eu la générosité de partager avec moi, avec vous, lecteurs, lectrices ce qu'il avait écrit alors pour s'expliquer sur son livre Loin du Flore.

                                                                                                                                        Hécate.

« J’écris depuis l’âge de quinze ans, depuis la découverte de Baudelaire et de Rimbaud, depuis la lecture des «Fleurs du Mal» pour la perfection du style et la puissance, la profondeur des thèmes abordés, le Spleen et l’Idéal, ce « frisson nouveau » qui parcourut la littérature du XIXe siècle et qui nous touche, nous émeut encore aussi intensément aujourd’hui, et celle des «Illuminations» qui fut comme un éblouissement, une révélation, celle du pouvoir des mots et de la poésie vivante, en mouvement... Au-delà des formes figées et des conventions, comme la naissance d’un nouvel univers, créé par la magie des mots, des visions, des ellipses, d’un sens musical inouï, des assonances. D’autres « phares » ensuite firent naître depuis mon adolescence dans mon cœur admiration et inspiration, comme Villon, Du Bellay, Ronsard, Apollinaire, Aragon, Eluard, Char... Les textes de ce recueil « Loin du Flore » sont une sélection de feuillets écrits sur une période d’une vingtaine d’années. Ce sont comme des extraits d’un journal secret, des moments de vie, des rêves, des visions, des espérances comblées ou déçues, plus que de véritables poèmes. Le plus souvent chaque texte s’impose à moi, surtout la première phrase, la première alliance de mots qui résonne soudain et fait vibrer la bonne corde, jusqu’à atteindre peu à peu sa forme et sa sonorité justes, le mariage réussi des idées et de la forme qui les cristallise avec justesse.. Je mets le meilleur de moi-même dans chaque poème, le cœur à nu, sans fards ni faux-semblants, ainsi il n’est besoin de rien d’autre pour me découvrir, mieux me définir ou mieux me connaître...»

Méziane

 

Les Editions Le Clavecin des Prés juin 2016 prix 8 euros. Contact : meziane.aden@gmail.com  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hécate
commenter cet article

commentaires

popopopo 21/02/2017 15:23

MOI FILS DE L'oralité, de la lumière, de l'air, du vent, de la plage au soleil, du forum théa^tre de poussière et de sons,
un jour de mes treize ans où je me trouvais en quatrième du Lycée, je suis tombé ds la poézie,
mon imagination sonorisait tambourinait mélodisait la langue
et j'y ai découvert ma patrie de coeur d'âme de chair et malgré ttes ses fautes envers l'homme
mon amour est devenu moi-même
alors en bon pied-noir je faisais des sonnets à ma cousine Danièle que sa mère confisquait
et puis de sonnets en prélude suis deveui scribe de l'être
et puis encore après une période sans souffle , longue , presque mortelle, ai repris le chemin
alors comme toi j'ai eu plusieurs livres de chevet, confident, chaman
et tard plus tard en fin de vie ou presque ai compris ma vocaton : Ecrivain public...
et puis au seuil de la mort je prépare un épître au divin
guy
plus fou que moi, ne le dirais à Rome

Ariaga 25/01/2017 13:37

Une pensée pour toi. J'espère que tu vas le mieux possible. Amitiés.

Hécate 27/01/2017 15:24

Merci chère Ariaga

DANIELLE 23/01/2017 14:15

Bonjour Eckate j apprécie ce que tu réalise et l écriture merci à toi de nous offrir Poèmes et poésies plus les Photos ou images qui les accompagnes je viens souvent lire mais ne mets pas de message car exprimer pas facile mais j y arriverai bisous Dannn

Baïne 19/01/2017 12:44

coucou Hecate
j'aurai aimé savoir écrire ce que je ressens mais je ne possède pas assez de vocabulaire pour cela mon esprit et d'avantage basé sur l'observation l'émotion pour mieux l'exprimer tout chez moi est base de visuel Bisous

Hécate 19/01/2017 14:16

Coucou Baïne....je sais , ne t'en fais pas , à tous nos façons d'exprimer, mots, photos, peinture, musique...
Bises

popopopo 10/01/2017 09:42

il n'y a d'écriture que en poésie
il n'y a de poézie que ds la frontière diaphane entre Spleen de la vie, et recherche d'un Idéal de compensation, pour vivre, accepter la condition de l'homme

Hécate 19/01/2017 14:17

Bonjour Guy , c'est tout à fait bien dit !!!
Je t'embrasse

Clara65 04/01/2017 07:20

Chère Hecate, pas de nouvelles de toi depuis longtemps, que se passe-t-il ? est-ce un problème de santé ?
J'en profite pour te souhaiter une très bonne année 2017.
Bien amicalement.

Binh An 27/12/2016 14:43

Bonjour Hécate,
Je viens te voir et te présenter mes vœux pour la nouvelle année. J'ai appris que tu as eu quelques ennuis de santé, mais que c'est passé.
Je te souhaite donc la santé d'abord, la lecture et la poésie suivent, par nature et par nécessité, comme l'eau qu'on boit et l'air qu'on respire.
M, je me sens tellement dans les mots que tu cites : « à vrai dire je n'ai plus de pays/ rien qui ne me retienne / ici ou là / à l'un ou l'autre rivage... » Mais la santé est bonne et la vie va...
J'ai détruit l'ancien blog over-blog, trop gêné par les publicités. Puis je viens d'ouvrir un blogspot où je réécris des fois des anciens articles, manière de les transférer ici.
Voici l'adresse : http://nva2017.blogspot.com. Tu es déjà dans mes liens. Je reviendrai te voir.
Fidèles amitiés, Binh An.

Hécate 27/12/2016 16:54

Oh !...que je suis surprise et heureuse cher Binh An, depuis tout ce temps !!!!
Oui ,très éprouvée depuis deux ans , je reprends progressivement, et ce livre de Méziane Aden m'a réveillée tant ses mots me parlaient...Si bien que je suis entrée en contact avec lui, et j'ai écrit cette chronique. Difficile de plus en plus cette époque en France pour ceux qui écrivent de la belle poésie qui vibre...
Merci pour l'adresse... Amitiés

Ariaga 27/12/2016 11:32

Des pensées positives pour toi en cette fin d'année. Je reviendrai quand l'année nouvelle sera arrivée. Amicales bises.

Primavera50 20/12/2016 13:56

Bonjour Hécate,
Je viens de découvrir la réponse à mon commentaire de... mi novembre.! J'ai eu en 2010 une double fracture du talon, je suis restée 3 mois sans poser le pied par terre, il a fallu me réapprendre à marcher.. sans boiter. Ce fut une réussite, mais j'ai du marcher avec une canne pendant plus de deux ans, maintenant je sors sans canne exception faite si je me promène du côté du cap Fréhel, de Saint-Malo,de la pointe du Grouin ou encore sur les pavés de Dinan.
J'espère que tu n'as plus de séquelles de cette fracture du talon et je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année.
Je t'embrasse.
Prima

Hécate 22/12/2016 16:50

Bonjour Prima ,tu as eu ta part d'épreuve ! Moi, c'était métatarses fracturés et les talons aponévrose...Là ,ça irait mieux ,si je n'avais une longue série de virus, angine, rhinite,et maintenant sinusite...
J'espère que la nouvelle année sera plus faste pour ma santé.
Je t'embrasse ,et bonnes fetes de fin d'années.

Pâques 17/12/2016 21:12

C'est un livre magique, la poésie et les dessins, belle alchimie !
- aucun je n'est un autre -
J'adhère complètement, si tout le monde pouvait penser de cette façon il y aurait plus de compréhension et de solidarité :-)
Que cette fin d'année soit douce pour toi chère dame ;-)

Hécate 18/12/2016 17:57

Chère Marcelle ,oui un très beau recueil qui mériterait d'être davantage lu et connu.
Merci pour tes voeux , j'espère aller mieux, un rhinopharyngite virale ardue .
Bises et bonnes fêtes à toi .

Pascale DELALANDRE 16/12/2016 16:48

Merci pour cette suggestion qui donne envie de le découvrir.
Bonne journée

Ariaga 16/12/2016 10:54

Une pensée pour toi et tout ce que tu nous apportes.

Hécate 16/12/2016 16:28

Ariaga , merci...Quelques derniers recueils de LOIN DU FLORE.
Voici le nouveau contact de l'auteur, éventuellement;
meziane.aden@yahoo.fr
Mes biens amicales pensées.

EvaJoe 01/12/2016 10:24

Mes racines flottent au vent

au-dessus des eaux et des sables

de lagunes salées parées d'écume

de récifs comme des cristaux sans fin

à vrai dire je n'ai plus de pays

rien qui ne me retienne

ici ou là

à l'un ou l'autre rivage..

En lisant j''avais l'impression d'entendre une harpe qui aurai pu accompagner ces mots magnifiques. Quelle beauté émane de ces textes que tu nous as dévoilé. Quel plaisir à les découvrir chez toi et à faire sa connaissance grâce à toi. C'est doux, aérien plein de senteur et si beau. Je me sens toute petite face à aux..Merci de nous faire partager tes lectures mais celle-là j'avoue qu'elle me parle énormément.

Je ne te trouve pas sur FB...Comme je suis déçue. J'aime même demandé à Sabine quel était ton prénom pour lister celles qui comme toi avaient le même. Si c'est Hécate et bien il y en a, maintenant que je sais que tu as publié les écrits de Meziane Aden, j'espère te trouver plus facilement.

Belle journée et je t'embrasse.

J'ai vu que tu semblais aller mieux, j'en suis très heureuse pour toi.

Hécate 01/12/2016 13:28

Bonjour Eva, mon adresse Facebook est Eckate Lefil , il y a les MP ( messages privés ) je pense que tu peux me trouver. Bises . Si tu as toi aussi une page Facebook ,fais-moi signe. Bises

DANIELLE 28/11/2016 00:12

Bonsoir ECKATE je suis revenue lire et comprendre et je trouve que c est beau je ne peux t expliquer car je ne suis pas une lectrice vraiment mais pour moi cela ma plu vraiment et grace à toi bon dimanche soir et caresses à ton oiseau et t embrasse Danielle

Hécate 02/12/2016 18:17

Merci Danielle de ta sincérité. On ne sait pas toujours expliquer....Bises Bonne soirée

popopopo 27/11/2016 17:27

ma mémé LUCIE me contait des histoires, s'arrêtait doucement, et me disait : "continue" !
elle avait un tel pouvoir de conviction que je savais parler de mon balcon à la lune, pour qu'elle m'envoie un fil d'argent
j'avais cinq ans

sabine la pèlerine 21/11/2016 11:15

Oh oui, que ce mauve en couverture lui va bien à ce livre, couleur de bruyère, éternelle !

Je ressens dans ses mots, son univers, comme une ....fraternité d'émotions, elles se croisent pour se mêler ensuite à la même lumière, il y a à la fois un seul et mille mondes !
Quelque chose d'incroyablement doux et sincère me happe, un rien de panseur, une infinitude de mystères, tous sublimes dans la poésie de leur silence éloquent .......................

Ses dessins ressemblent à des broderies, qui lieraient l'antan à tout chose à naître, par des fraîcheurs d'instants ....
Tout y est fluide comme en murmures d'ailes, d'eau et de vent .............

Et j'écoute, en te lisant, un concerto à la flûte de BACH .............................le plaisir est ainsi encore plus entier et divin !

Que ses notes aériennes aillent se poser délicatement sur vos épaules, le creux de leur frisson, mes z'ailés ..............formant une ronde châle-heureuse : sabine.

Hecate 23/11/2016 16:47

Chère Sabine...je pensais que cet univers pourrait te parler...Fraternité emotionnel, oui...confidences sans effet de jeux de mots, quand il y en a trop, on perd en intimisme. Merci de ta présence sur ce recueil que je voudrais davantage connu encore.
Je t'embrasse d'un coup d'ailes....

Clara65 21/11/2016 11:03

J'ai oublié le "pas" avant n'importe laquelle et m'ont fait penser bien sûr ! voilà ce que c'est d'aller plus vite que la musique !

Clara65 21/11/2016 11:02

Merci Hécate de ton passage, je suis venue à plusieurs reprises voir si tu avais publié quelque chose. Et là, je suis gâtée, je découvre cet auteur et tu sais que j'aime beaucoup la poésie, mais n'importe laquelle quand même. J'ai une passion pour Esther Granek qui vient malheureusement de disparaître.
J'espère que j'aurai l'occasion de lire certains poèmes de l'auteur dont tu parles.
Les premiers vers m'ont fait pensé à Camus quand il disait "rien de ce qui est humain ne m'est étranger".
Soigne-toi bien, repose-toi bien et toute mon amitié.

Hécate 21/11/2016 19:49

Bonsoir Clara....comme toi ,j'ai mes préférences en poésies....Je ne savais pas la disparition d'Esther Granek.
J'ai publié plusieurs extraits sur FB des poèmes de Méziane Aden.
Je vais beaucoup mieux ,et j'espère encore que cela va continuer. Merci de ton passage ici.
Amicalement.

Elisabeth 20/11/2016 16:37

Une très belle découverte, je vais mettre ce livre dans ma liste de cadeaux pour Noël. Merci beaucoup Hécate et bon dimanche.

Hécate 20/11/2016 19:04

Elisabeth , alors il ne faut pas tarder ,cette édition pourrait venir à manquer. Merci et bonne soirée. Bises

Primavera50 19/11/2016 16:36

Bonjour Hécate,
Certains extraits me plaisent beaucoup " Mes racines flottent au vent .... /.... à vrai dire je n'ai plus de pays rien qui ne me retienne ici ou là à l'un ou l'autre rivage...". Il se dégage une grande sensibilité dans ces quelques lignes.
Tu trouves très peu de recueils de poésie contemporaine chez les libraires, bien souvent il n'en existe aucun. Il m'est arrivé d'en découvrir au hasard de mes sorties, mais très rarement.
Je suis contente pour toi que tu recommences à marcher. En 2010 après une double fracture du talon je suis restée 3 mois sans poser le pied au sol, il a fallu de nombreuses séances de kiné pour muscler ma jambe immobilisée et me réapprendre à marcher. Mais quel bonheur de retrouver cette liberté.
Très belle soirée à toi.
Je t'embrasse
Prima

Hécate 19/11/2016 19:52

C'est vrai Prima, j'ai cette chance de trouver en librairie un recueil de poésie contemporaine , et qui ne soit pas un concept , mais pleine de sensibilité. C'est la raison , pour laquelle je mets le contact mail pour les personnes intéressées.
Une fracture du talon , oui très pénible; moi deéjà avec la fractures des métatarses, suivies d'un arrachement osseux, depuis deux ans ,le temps m'a semblé interminable. Je marche à nouveau ,mais plus comme avant.
Je t'embrasse

Noëlle Combet 17/11/2016 11:41

Ce que je viens de lire me parle au plus profond comme vous vous en doutez, je pense. Cette belle et poétique chronique finement illustrée me pousse à acheter et lire "Loin du Flore". Merci Hécate.

Hécate 17/11/2016 20:08

Chère Noëlle , alors il faut sans tarder joindre le contact au bas de ma chronique...en espérant qu'il puisse y avoir encore quelques recueils de disponible. Très amicales pensées. Merci à vous.

DANIELLE 16/11/2016 23:40

bonsoir Eckate
écoute ceci à été un peu dur pour moi mais par contre j ai appris des choses qui m ont plu je ne suis pas habituer vois tu mais c est fort et dans la tourment mais beau merci bisous et bonne soirée DANIELLE

Hécate 19/11/2016 19:44

Bonsoir Danielle ...je peux comprendre ,il y a des poèmes très divers ,certains plus obcurs, mais dans l'ensemble tout est très accessible. Merci d'être venue.

popopopo 16/11/2016 16:05

je te savais tourmentée comme grimaces de Bruhguel, mais te vois emportée ds le jardin de fleurs de Baudelaire le vieux

Hécate 19/11/2016 19:46

Ah ! Guy toujours tes facéties....Loin du Flore , je suis en Poésie...
Bises

Ariaga 15/11/2016 15:19

Cette poésie alchimique où l'on parle de métamorphoses est une belle découverte. Maintenant que mes horizons s'éclaircissent à nouveau cela va être un plaisir de lire ce recueil. Amitiés.

Hecate 16/11/2016 18:59

Ariaga,heureuse de te savoir retrouver ta vue, l'écriture ne fatigue pas...Un très joli recueil au contenu plus encore que cela. J'ai mis le contact pourble livre. Amitiés

Sony@ 972 15/11/2016 00:59

On ressent beaucoup d'émotions dans tes lignes
Ces extraits nous poussent à en savoir plus sur ce recueil
Tres beau partage
Bonne journée
Gros bisous créoles

Hecate 16/11/2016 18:55

Sonya voilà longtemps que tu es venue...c'est un plaisir. Oui beaucoup de beauté dans ce recueil...qui nous parle avec une réelle sincérité. Pour en savoir plus il faut le lire...Bisous à ma créole

Martine 14/11/2016 20:15

Bonsoir Hécate,

Merci pour ta visite sur mon blog.
Ce recueil a de très belles illustrations. Et les extraits de poèmes très engageants.
A midi, dans une émission, j'ai entendu que seulement 1% de la population française lisait de la poésie.Comme a rétorqué un des chroniqueurs "et les chansons? Ce n'est pas de la poésie? "

Merci Hécate pour ce compte-rendu passionné.
Bises

Hécate 14/11/2016 21:19

Bonsoir Martine, merci de venir ici voir un aperçu du contenu de ce recueil ; lors de mes fréquentes publications de poésies via FB ,j'ai pu m'apercevoir que la poésie attire divers personnes et plus que je ne le pensais encore. Lorsque le hasard à mis sur mon vagabondage ce livre j'ai su très vite que je tenais une pépite précieuse...et j'ai eu envie de partager mes émotions,et donner envie de lire à d'autres ...
Oui ,certains textes de chansons sont des poèmes...
Douce soirée .

nays 14/11/2016 18:04

aurait pu être toi croquée par lui :) ...des cheveux longs mmm c'est un très joli prénom :)

nays 14/11/2016 15:43

Bonjour Hécate

j'ai cru d'après le prénom qu'il s'agissait d'une femme, c'est touchant en lisant ses mots qu'ils sont de la main d'un homme, ils en sont encore plus prenants je trouve et les illustrations merveilleuses
oh oui la couverture est très belle
et je me demande si le dessin fait a brut, ne serait pas une représentation d'Hécate :)

douce fin de journée Hécate
bisous ☺☺
j'ai reçu la NL :)

Hécate 14/11/2016 17:51

Bonsoir chère Nays....Méziane est le vrai prénom de l'auteur...Un homme d'une grande sensibilité et l'autoportrait au fusain est celui de Méziane Aden. Non celui d' Hécate.
Il y aussi une autre illustration que je n'ai pas mise, qui va avec une partie du livre inspiré par un voyage en Asie. A découvrir à qui aura ce livre qui a presque le format d'un poche et au prix très raisonnable.
Merci Nays ,enfin cette newletter commence à fonctionner. Bises et caresses à Tom.

apsara 14/11/2016 13:36

Il n'est pas aisé de commenter cet article !Que puis-je ajouter aux mots de Meziane Aden et à ceux d'Hécate !Juste mon avis;ses écrits s'imposent à moi comme des vérités à la fois simples et universelles,j'ai l'impression de les avoir toujours connues sans jamais savoir vraiment les exprimer !
Une chose est certaine Méziane Aden est un grand poète , à la fois très proche de nous , d'une sensibilité à fleur de peau , sachant décrire parfaitement les sentiments , sensations et autres états d'âme de l'être humain !; visionnaire aussi,je vois très bien Méziane Aden se balader , totalement à l'aise dans l'immensité de l'univers ! Merci pour ce merveilleux moment !

Hecate 14/11/2016 13:51

Merci ma chère Apsara...ce ressenti est pareil au mien...et il est peu facile de choisir des extraits déjà publié sur FB, mais je tenais à partager,faire connaître ce receuil et son auteur loin de la médiatisation . Je t'embrasse'

Edmée De Xhavée 14/11/2016 13:26

Comme tu le sais, la poésie ne m'est pas un territoire familier, même si parfois je réagis à quelques vers ou ligne...Ceci dit, les illustrations sont magiques,ainsi que les lignes que tu as recopiées...

Hecate 14/11/2016 15:31

Edmée il me semble que tu as des amis ( ies ) autour de toi, et la poésie ici est très proche de la prose dans certaines pages...La pensée y est poétique et sa sensibilité ne peut que toucher au détour d'une page. Merci de ta visite amicale.

Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories