Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 20:36

Lieutenant Darmancour

 

  

Lieutenant Darmancour 

 Eric Jourdan

 

 

 

 

             En l’an 1697, un jour d’hiver, Pierre Perrault Darmancour est conduit à la prison du Châtelet. Il vient de blesser mortellement l’un de ses camarades, Guillaume Caule. Pourtant le fils du grand commis du Roi Charles Perrault et le jeune charpentier s’entendaient comme les meilleurs amis du monde… Etait-ce seulement un accident ? 
 

 

 

Pierre Perrault Darmancour à dix neuf ans est célèbre par la publication de ses « Contes de ma mère l’Oye », précédés d’une dédicace à Mademoiselle, la petite nièce de Louis XIV.

 

 

 

« On ne trouvera pas étrange qu’un Enfant ait pris plaisir à composer les Contes de ce Recueil mais on s’étonnera qu’il ait eu la hardiesse de vous les présenter… 

 

… …

Pouvais-je mieux choisir pour rendre vraisemblable

Ce que la Fable a d’incroyable ?

Et jamais Fée au temps jadis

Fît-elle à jeune Créature,

Plus tard de dons, et de dons exquis,

Que vous en a fait la Nature ?

 

Je suis avec un très profond respect,

MADEMOISELLE,

 

De Votre Altesse Royale,

 

Le très humble et

très obéissant serviteur,

P. Darmancour. »

 

 

         Mademoiselle une jeune pimbêche, l’aînée de trois ans de Pierre Darmancour, jettera un œil sur lui comme sur un insecte. « Sa coiffure l’accablait tant elle se compliquait de friselis. » Les Contes de ma mère l'oye

   

   

  

         Les Contes enchantèrent tout Paris.

 

 

 

 

 

         Eric Jourdan fait revivre dans ce livre la courte vie de leur auteur, hélas oublié.

 

        

Qui ne connaît ces Contes la plupart du temps publiés sous le seul non de Charles Perrault, les éditions ne mentionnant plus guère celui de Pierre Darmancour !

 

Dans la pièce qu’assombrit le jour qui tombe, incarcéré au Châtelet, dans l’inquiétude de son sort et de la réaction de son père le jeune homme vient d’écrire sa déposition, sachant que s’il dit la vérité il sera perdu.

 

« Le pire des châtiments est la lapidation morale. Ce siècle est un siècle de pierres qu’on jette sur tout ce qu’on ne comprend pas, n’accepte pas, qui ne ressemble pas à ce qu’un homme doit être selon les conventions et les règles qui ne sont que des meurtres cachés .»

 

 

«  C’est à seize ans que mon père m’avait acheté le nom Darmancour, dans son optique de ma réussite à venir. »

« Tout a commencé comme un conte de fées. Je fais bien de dire ça, car ce fut exactement comme ce que j’écrivais après que mon père m’eut demandé de noter les histoires du temps passé… »

« En réalité, il brodait à sa façon qui était la plus simple du monde et qui venait de l’intérieur de lui-même. D’où ? De partout, la cervelle, le cœur, le sexe, le vrai moi de chaque être, ne ressemblant à aucun autre et dans son cas l’essence même d’un garçon jeune décidé à vivre sans contraintes et sans ordres. »

 

Charles Perrault est enchanté de ce que Pierre a écrit « Son petit dernier serait bien le nouvel Orphée de la famille selon le langage des dames exquises du Marais. »

 

Charles Perrault marié tardivement est veuf. Pierre vénère son père, mais regrette les tendresses absentes de cet homme âgé préoccupé de choses d’importances.

 

« Il se souvenait de ses deux premières histoires que son père avaient arrangées à sa façon.

le petit chaperon rouge

 

 

 

            Le Petit Chaperon rouge d’abord. Un chaperon, pour lui, c’était au masculin le couvre chef des hommes et de quelques veuves aussi (c'est-à-dire des presque hommes) et des garçons. L’histoire du gamin (son père en avait fait une fille) qui musait dans les bois (est-ce qu’on laisse une fille aller seule par les bois ?), écoutait le premier beau parleur venu alors qu’on le lui avait défendu, devait se finir le plus mal possible. Au fond le petit chaperon avait le secret désir d’être dévoré par la part sombre de lui-même. Et n’était-ce pas lui Pierre Perrault, lui en face du loup dévorateur ?...

 

         Pendant plus d’une année il fit mine de récolter des contes qu’il arrangeait à sa guise avec simplicité. Le cœur d’un jeune garçon est rempli de pièges, de meurtres, de dévouements secrets où le pire est toujours sûr. »

 

         « Le cœur de l’homme, disait Monseigneur Bossuet, encore un ami de son père, est un lieu plein d’ordures. »

 

         Charles Perrault s’empare des contes de Pierre, les ponce jusqu’à les rendre inoffensifs, du moins en surface et revêt le tout des oripeaux de la Cour.

             maitre chat

  

         « Chaque fois je compliquais les péripéties pour que toute modification ne fut pas simple ni naturelle. Pour le change je donnais parfois mains à des bienséances voulues, mais si on lisait de près mon Petit Poucet, Barbe – Bleue ou l’histoire du Maître Chat, la subversion souterraine faisait irruption dans les détails. J’ai fait des Contes à double fond. Je ne voulais pas de fille pour héroïne, mais quelqu’un à part comme moi, prêt à se sacrifier pour quelqu’un comme lui. 

 

         Les Contes faisaient leur chemin, même dans l’état où mon père les avait corrigés… je le ressentais comme s’il m’avait corrigé moi.»

 

         La narration d’Eric Jourdan dose l’intime et esquisse l’univers de la Cour, du Bain des Pages aux feux d’artifice Royaux. On entrevoit personnages et décors, la Palatine dans une robe bleu acide, les oreilles brinquebalantes de bijoux ; le vieil abbé de Choisy avec ses robes couvertes de dentelles, ses coiffures à étages, l’éventail en bataille, les mains embijoutées. « Il avait écrit une histoire de marquis – marquise, ambiguë comme lui dont le Mercure parla l’année même des Contes. »

 

         «…  des antichambres de crépuscule succédaient à des pièces qu’on traversait sans voir le jour. Détour après détour nous arrivâmes enfin, moi le cœur levé par ces relents de parfum et de foutre dans une pièce dont la fenêtre se trouvait à moitié bouchée d’un immense paravent.

         Le frère du Roi glapissait au milieu de sa petite cour, surveillé par son sigisbée qu’on disait beau et qui avait dû jadis profiter d’un visage de poupée aux joues rondes, la méchanceté coincée aux plis de la bouche. »

 

 

Pierre Perrault Darmancour déteste les chapeaux autant que les perruques, il est vêtu simplement sans tous les colifichets à la mode ; justaucorps, culottes sans canon, des bottes courtes, la cravate nouée à la diable.

 

         « Ainsi je vivais les jours magnifiques et désespérés de la jeunesse. Le désespoir, c’est le bonheur qui vous échappe toujours, comme si vous refermiez votre main sur de l’air. »

 

 

         Pierre Darmancour ne sera sauvé que grâce à la protection de François de Conti, qui lors de circonstances particulières lui avait donné un anneau qu’il porte au doigt et, aux démarches de son père. La seule issue pour lui est de s’enrôler dans le régiment du Dauphin. Charles Perrault achètera une lieutenance à son fils.

 

         Va commencer pour le jeune homme une vie de garnison…

 

         « Il ne doutait pas de l’avenir qui s’avançait à grand pas vers son double uniforme, celui de lieutenant au Royal Dauphin et celui de peau du jeune être sensuel. »

 

 

         Parmi les pages les plus poignantes, celles de ses adieux à son ancienne vie. Celui que Ninon de Lenclos appelait le garçon des contes de fées, avant de partir pour l’armée du Nord va lui remettre le dernier conte qu’il a écrit et que personne ne connaît. Ninon, fait allumer un chandelier, cache son visage derrière son éventail et lui en demande lecture.

 

         « Darmancour avait une voix claire, il lisait vite, jouait l’histoire et en un instant ils se trouvèrent tous deux, la femme de nuit et le petit lieutenant, loin de Paris dans un monde enchanté : …. Il était une fois… »

 

 

         Eric Jourdan, auteur des « Mauvais anges » longtemps censuré, fils adoptif de l’immense écrivain Julien Green rend un superbe hommage à Pierre Perrault Darmancour.

         Une histoire individuelle en filigrane de l’Histoire écrite avec ferveur et sensualité, celle d’un jeune homme impétueux épris des plaisirs inavouables à la recherche de l’amour et qui trouvera la mort le 2 mars 1700.

  

                                                                                  Hécate.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hécate - dans Avis de lectures
commenter cet article

commentaires

saltosam 09/01/2011 02:18



merci pour toutes ces précision sur Monsieur Perrault et ses oeuvres magnifique ayant bercé mon enfance. j'aime beaucoup l'analyse profonde que tu fait de ces contes. bonne fin de
weekend chère Hécate



Hécate 10/01/2011 11:05



J'ai eu grand plaisir à me replonger dans l'histoire de ces contes et à partager ces découvertes  :)


                                    
Merci à toi Saltosam de ta lecture chez moi.


                                                                                             
H.



AneverBeen 09/12/2010 20:31



Alors qu'AneverBeen était sur le fil d'Archal ; Hécate était chez Elle


 



Hécate 09/12/2010 21:18



Ce sont des choses qui arrivent quelquefois ,et  cela tient de la féérie,comme dans les  Contes ...


La Dame de la Lune est un peu...magique 


                                                                        
H...



AneverBeen 09/12/2010 20:27



Bonsoir Hécate,


Je viens (enfin, pourrais-tu songer) aux nouvelles ! Que de nouvelles d'ailleurs ! J'apprends que Charles Perrault n'est pas l'auteur de tous les contes que
l'on reconnait sous ses prénom et nom ! Je connais quelques-uns des contes cités par Hécate en plus du recueil cité que j'ai eu, à plusieurs reprises, en l'idée d'acheter. C'est que j'apprécie
les contes mais il faut savoir se faire moins gourmande et avancer dans la découverte des livres et auteurs qui nous attendent dans nos PALs (en une seule, il serait impossible d'en faire tenir
les oeuvres ^^).


Il est vrai que certains contes ne sont pas si enfantins que cela ; il y ait du sens comme les fables de la Fontaine en sont dotées. Enfants, nous ne
pourrions les comprendre mais en prenant de l'âge et si nous savons nous faire attentifs, l'on pourrait en découvrir plus que l'on nous en laisse entendre bien que ce soit par le biais de la
lecture :)


Une question me vient : Que devons-nous songer de Charles Perrault ? =$


Belle soirée, Dame Lunaire...



Hécate 09/12/2010 21:14



Eh! oui...Tous les Contes de Perrault ne sont pas tous de Charles ...:)


Comme je l'ai expliqué dans mes premières réponses ,Charles Perrault avait d'importantes charges à la Cour du Roi ,et il n'a jamais eu l'intention d'usurper le nom de son dernier fils
Pierre .Mais les éditions n'ont retenus que le nom du père qui avait déjà tellement écrit . Et puis ,étant donné la fâcheuse affaire  de son fils ,il est plus que probable que son nom
n'était plus  guère évoqué  dans l'entourage royal .


 


Quand les Contes nous racontent  leurs secrets ...:)


                                                                   
Merci AneverBeen  de nous avoir conté ces pensées ...


                                                                                                                  
Bien votre ,


Hécate



Déficience Mentale 08/12/2010 20:55



Un petit bonsoir Hécate, pour te remercier comme je ne le fais pas assez pour ta persévérance envers mon cas désespéré ... :) Belle soirée à toi



Hécate 08/12/2010 21:22



Bonsoir Déf...


Je ne sais pas pourquoi ce cas semble si ...désespéré  :)


Je garde quand même un petit ...espoir !


                                                 
A une prochaîne fois


                                                                                            
H



ariaga 08/12/2010 16:41



Difficile en ce moment mais j'ai éprouvé du plaisir à te lire et c'est un début ... Amitiés.



Hécate 08/12/2010 21:27



Ariaga ,merci de ces quelques mots ...


                                   
Bien à toi


                                                      
Hécate



fbd 07/12/2010 13:35



ah écrivains et passionnés de littérature, quelle aisance à jouer des mots et des significations… parfois ingénument! cela me fait penser aux lettres qu'autrefois les lettrés s'échangeaient,
éventuellement à totale double lecture!



Hécate 07/12/2010 14:38



Tout à fait ,et quel plaisir savoureux ...


L'aisance vient facilement avec une joyeuse compagnie aimant jouer avec les mots !


Facétieuse à mes heures ,les mots se sont amusés en retour  :)


                                                        
Bonne journée Françoise et mille souhaits à tes pinceaux inspirés !


               Hécate



fbd 07/12/2010 09:19



On perçoit l'angoisse de ce jeune homme… qu'il a transformée en "il était une fois", la magie complète de l'art!


"Charles Perrault s'empare des contes de Pierre, les ponce…" c'est un clin d'œil glissé dans ton article?



Hécate 07/12/2010 10:47



Ah!....Françoise ...ce clin  d'oeil s'est fait en toute candeur  ...


Je viens de reparcourir le livre de E.Jourdan ,et il ya cette phrase : "Le père s'empara  de ces histoires pour les poncer ,les polir..."


Merci de mettre en lumière cet humour ,et de plus cela m'a permis de rectifier l'étourderie d'une faute  :)


 Bien amicalement à toi


                                              
Hécate


                                   



Old-Luck-Oie 06/12/2010 15:49



Vous souhaite le bonjour, Dame... dès que je puis venir hanter la toile, le premier fil sur lequel je viens me poser est le votre... =)


J'espère que vous vous portez bien =)


Amitiés de votre O.



Cathy 06/12/2010 15:11



Bonjour Hécate,


Rien... Désespérément rien... Je suppose que tu lis pour pouvoir nous en faire profiter ensuite.


Une petite pensée en passant.


Bonne journée,


Cathy.



Hécate 07/12/2010 10:55



Bonjour Cathy ,


Rien encore ,eh! c'est que je suis à réfléchir ...tout en lisant ...entre deux thèmes  .


Voilà qui va m'inciter à sortir de ma paresse :)


C'est très sympathique cette petite pensée ici


                                                    
A bientôt


                                                                
Hécate



Binh An 05/12/2010 23:54



Bonsoir, Chère Magicienne,
Je t'invite à venir voir le Lac des Cygnes dansé par les artistes chinois: magie absolue de l'équilibre et de la beauté !


BA



Hécate 06/12/2010 11:46



Une invitation Binh An  qui ne se refuse pas ...:)


                                               
Magicienne



Déficience Mentale 05/12/2010 20:56



Je n'ai pas reçu le mail, est ce normal ? :)



Hécate 05/12/2010 22:52



Après trois envois qui me sont revenus non délivrés ,je ne vois que cette solution : adresse-moi deux mots  en mail ,et je ferais l'envoi en réponse


lefildarchal@hotmail.fr


                               Bonne nuit
Déf


                                                     
H



Paracelsia 05/12/2010 15:15



Je vais très très bien, si j'exclus un petit problème personnel. J'ai énormément de livres à lire, un adorable Monsieur m'en offre tant qu'il le peut, je dois toujours acheté celui que vous
m'avez conseillé.


 


En vous embrassant, je m'en vais lire cet article sur Jourdan.



Hécate 06/12/2010 12:53



J'espère Madone que ton petit problème personnel est passager . Bonne lecture ,alors  :)


                                                                     
Merci de tes nouvelles


                                                                                                  
Hécate



Paesaggio 04/12/2010 21:16



J'aime ce Lieutenant Darmancour sorti de l'imagination d'Eric Jourdan. Fils adoptif de Julien Green ? Je sens que je vais adorer les écrits du fils comme j'ai adoré (cela commence à dater) les
écrits du père. 



Hécate 04/12/2010 21:43



Ce lieutenant Darmancour a bien été le fils de Charles Perrault .


Eric Jourdan ,oui ,le fils adoptif de Julien Green . J'ai pratiquement lu tous les romans de cet auteur que j'ai lu avec fièvre  dès mon adolescence  ,quelques uns de ses
journaux  aussi ...mais non l'intégralité .


L'opportunité fait que je viens de lire le premier roman d'Eric Jourdan "Les mauvais anges "  publiés en 1955 ,puis très vite interdit par la censure  et republié en 20O1
par La Musardine .


J'ai enchaîné avec " Le garçon de joie ",du même auteur ! 


  Ah! les Contes ....:)


                                          
Bonne soirée


                                                                
votre Hécate



Déficience Mentale 04/12/2010 21:00



J'aime vachement lire des livres très gros ! ça me donne l'impression de ne jamais en finir. (en réponse à ton com chez moi :)



Hécate 04/12/2010 21:26



Il y a des moments où j'aime lire des livres très longs  moi aussi ; quand j'avais quinze ans ,j'en lisais quatre en même temps pour me délasser la tête ( certains étaient un peu ardus
,alors je variais les genres   ).


Quand j'ai moins le temps ,un livre court ,je le lis en une journée ; un vraiment très court en deux heures ,si les caractères ne sont pas trop minuscules ,ma vue n'est pas très
performante  .


Je ne savais pas si tu plaisantais ! ( ta réponse à mon com.chez toi ).


                                                                                           
Hécate



sixfrancs21 04/12/2010 16:58



Silence impressionnant ou angoisse de la feuille blanche ou peur du blog vide ? Rien depuis le 19/XI



Hécate 04/12/2010 21:17



Il faut ne pas s'inquiéter ,je ne publie pas à un rythme soutenu  :)


Le temps de lire , de décider si le livre en question mérite  un article ,  d'aller visiter les amis via les blogs ,de flâner ici et là ,d'écrire ailleurs que sur le blog
...


Voilà ,Sixfrancs21 le résumé de la cause de ce ...silence  ! Il va falloir que je réagisse ,je le sens ...


                                                                  
Hécate



Déficience Mentale 03/12/2010 22:20



Je te souhaite une très bonne nuit :-) Je charge quelques photos des périples de mes paternels et maternels qui paraitront à 00:24, et puis j'y vais également ! Pleins de beaux rêves...



Hécate 03/12/2010 22:24



Je vais rejoindre Morphée avec la citrouille de Cendrillon ,poser ma baguette magique ,bonne nuit à toi aussi Déf ...Merci de tes souhaits  par ce soir où la neige traîne sur les toits
....


                                                                                                       
H



Valmont 03/12/2010 15:02



Excellent, vous m'en apprenez beaucoup à travers ces écrits que je connaissais pas sur ces personnages, et où la "petite histoire", rejoint la grande, passionnant, à bientôt ! Bien à vous !



Hécate 04/12/2010 11:58



Bienvenu Valmont ,sur le Fil d' Archal ...


Il y a tant de choses passionnantes  à découvrir ,et certains écrivains  nous ouvrent les coulisses de l' Histoire  !


                                               
votre Hécate 



Martine 03/12/2010 12:56



Bonjour Hécate,


 


Je viens te remercier. Sans le savoir tu as, d'une certaine façon,  stimulé ma muse. En effet, chaque vendredi je
participe au défi de la communauté "Le coucou du haïku". Nous devons écrire sur une photo. Aujourd'hui, c'est une vitrine de Noël. J'en viens à toi. Ayant encore en tête le sujet de ton article,
j'ai pensé aux contes de Perrault, à d'autres. En fouillant dans mes photos perso, j'ai retrouvé une série sur des automates exposés, une année, à un Noël pas loin de chez moi. J'ai écrit un
haïbun.. Si tu as un peu de temps...


Bonne journée Hécate


Martine



Hécate 03/12/2010 13:22



Heureuse nouvelle que celle-ci ,si à travers mon article autour de Perrault & Fils ,ta muse s'est trouvée inspirée !....Les automates ont captivés les conteurs allemands dont E.T.A.
Hoffmann...dont s'est inspiré Offenbach pour composer son oeuvre lyrique fantastique .


                                             
Oui ,je vais passer chez toi Martine


                                                                                                
A bientôt


                                                                                                              
Hécate



Binh An 02/12/2010 18:59



Bonsoir, Magicienne,


il fait noir, le géant dort t il toujours,....




Hécate 03/12/2010 14:00



Ah! Binh An ...Il ne faisait pas totalement noir puisque la neige est venue hier soir dans son manteau de blanche lumière ,et le géant pouvait marcher chaussé des bottes ,celles qui sont
silencieuses ...:)


                                                                                                                  
M....



Martine 01/12/2010 17:54



Bonsoir Hécate,


J'ai lu les contes de  Perrault il y a longtemps. Mais j'ignorais les dessous de leur rédaction. Tu nous racontes tout cela si joliment!


Merci Hécate, merci


Bonne soirée


Martine



Hécate 02/12/2010 11:35



Comme toi Martine ,il y avait bien longtemps que je n'étais retournée vers les Contes de Perrault ...


J'ai repensé à un livre tout de rouge et d'or enluminé que l'on m'avait prêté ,ce n'était pas ceux-là ,il y avait des ogres terrifiants ,des princes changés en cygnes noirs et une
princesse en biche ...J'ai oublié de qui étaient ces contes ,mais pas les frissons que j'eus un soir d'hiver en  tournant les pages crissantes illustrées de gravures ...


                                                                                      
Merci de t'être arrêtée ici...


                                                                                                                                        
Hécate



Déficience Mentale 01/12/2010 17:11



Un petit bonjour à toi ! Et bonne journée également, muse de ces pages :)



Hécate 02/12/2010 11:28



Bonjour Déf , Chevalier des  mots ,Baladin infatiguable DES TRANSPORTS EN COMMUN qui capture des images nocturnes où tremblent d'hallucinées couleurs  !....


                                                                             
Hécate


                                               



monochrome 01/12/2010 14:10



De tels livres d'enquête sur les grands de la littérature, je les trouve importants : des hommages qui, souvent, amènent à poser un oeil différent sur les oeuvres proprement dites (ici, les
contes de Perrault), parce qu'ils en contextualisent certains aspects. 


En te lisant, j'apprends toujours des choses qui me touchent et me restent en mémoire même longtemps après.



Hécate 03/12/2010 13:54



Toujours heureuse de te retrouver sur le Fil d'Archal ,Monochrome ...:)


Merci de grand coeur pour tes mots sur ce livre qui nous parlent des Contes , autrement ...


                                                                                                
Bien à toi


                                                                                                                  
Hécate



Pangloss 01/12/2010 11:05



Merci! Sincèrement merci!



Hécate 01/12/2010 12:14



Eh! bien merci de la visite Pangloss ...


                                        
Hécate



Maud96 29/11/2010 22:32



Hécate 30/11/2010 17:18



Tout semble rentré en fonction chez cowblog ( je n'y accédais plus  ,une maintenance très prolongée ) .


Je ne sais combien il existe de versions de ces Contes  ,toutefois ce livre nous en offre un aperçu très éloquent . Une belle écriture ,sensible et qui aborde une époque sous un
autre angle  que celle qui est trop souvent bien conventionnellement montrée .


                                                                  
Merci de ta visite ,toujours fidèle .


                                                                                                 
Bon courage pour tes études .


                                                                                                                                                     
Hécate



Déficience Mentale 29/11/2010 21:57



Douce soirée à toi =)



Hécate 30/11/2010 16:42



Pour ta douce et amicale ...surprise ,merci Déf ....:)


                                                                                            
Très sincèrement


                                                                                                   
Hécate



Plaiethore 28/11/2010 15:24



Oup ! Je vois tout juste votre question Magicienne Mia...


 


Non, je ne serais pas ce loup, je serais le petit chaperon rouge qui tomberait follement amoureuse du Loup, de ce loup qui tomberait fou amoureux de moi également. Nous tuerions le chasseur, nous
nous marririons et nous aurions beaucoup de petites libellules aux dents longues :)



Hécate 28/11/2010 17:08



Oh!...Plaiethore ....


Enfin de retour !....Que voilà un autre Conte à dire ,à vivre ...d'autant que, le Petit Chaperon Rouge est   garçon  avec Pierre Perrault
,et fille avec Charles Perrault...


Une libellule aux dents longues ...Ont-elles des dents les libellules ? ....Tout est possible quand on rêve    :)


Vous prenez votre Magicienne par surprise ( agréable )...Je ne savais point vous "voir" dans mon salon empourpré  Plaie Chair ...


                                                                
votre Hécate



Défi-science anticonstitutionnellementale 28/11/2010 14:13



Une p'tite bonne journée à toi



Hécate 28/11/2010 17:09



Oui Déf ,mon petit rayon de soleil  :)


                                           
Hécate



Déficience Mentale 27/11/2010 15:05



Un petit bonjour... :) 



Hécate 28/11/2010 11:57



         ..........


                   H.



Binh An 27/11/2010 08:02



Il fait très froid dehors. Nöel s'approche. Je viens te relire, en prenant le temps. Je vois le vieux père, le fils, les pages de manuscrit. Il y a un feu de cheminée. Libre cours à
l'imagination. Ca me tient chaud.



Hécate 28/11/2010 12:07



Oui Binh An ,Noël s'approche ...:)


 


"La fée attend dans le couloir ,


Un géant dort contre la porte,


Sous couvert des ombres du soir


Soretent des guerriers tout en noir


Qui de la peur forment l'escorte..."     ( extrait )


                                                               
Hécate



Déficience Mentale 25/11/2010 18:35



Un petit coucou :)



Hécate 25/11/2010 19:20



  ...........merci à toi ,je viens de courir t'en faire un à ma façon !


                                                                                             
H.



millgram 25/11/2010 17:06



je suis pas fan de romans historiques mais celui-la semble adopter un angle plus interessant! en plus j'aime beaucoup julian green



Hécate 26/11/2010 18:56



Millgram...c'est la première fois que rencontre quelqu'un qui me dit apprécier Julien Green .


C'est un plaisir . Merci du commentaire et de la sympathique visite :)


                                                                                                                                     
Hécate



nettoue 25/11/2010 15:59



Et depuis toute les générations ont rêver en le lisant, quoique maintenant les enfants préfère les BD emplies d'actions guerrières, dommage !


Bonne soirér Hécate et amicalement à toi



Gérard Méry 24/11/2010 21:42



...je commence à me poser des questions sur la fortune des "confitures bonne maman",  on nous aurait trompé avec le Petit Chaperon Rouge ? 



Hécate 26/11/2010 14:40



Tu as le don de l'humour très à propos Gérard !!!!


                     C'est vrai ...que la question est  ...intriguante !


                                                                                  
Hécate



sandrin 24/11/2010 18:20



un aperçu du personnage passionnant à lire. Et je ne connaissais rien de tout cela. Alors ? encore un livre à mon chevet ? bon. je note. merci



chomolangma 24/11/2010 17:44



bonne soirée chère amie ☼



Hécate 25/11/2010 11:18



Merci René  ,et bonne journée entre pluie et légers flocons .


                                                                         
Hécate



Binh An 24/11/2010 11:28



J'ai parlé autour de moi de ton article. Personne ne connait l'histoire de Pierre. Le réflexe des gens de nos jours est bien sûr sur les droits d'auteur (pas l'argent, le droit, le nom). Et l'on
se dépêche sur Google et autres sources.
Plus on cherche, plus on découvre... qu'il y a peu de choses. Le manque de documents laisse beaucoup de liberté aux hypothèses, discussions, et c'est très passionnant. Ce seul sujet peut animer
toute une soirée entre amis jeunes et vieux!


Merci à toi, Magicienne!



Hécate 25/11/2010 11:17



Si  ce sujet peut amener à des dicussions animées cher Binh An ,c'est déjà un point positif  !


Il n' y a pas tout sur internet ,et comme je l'ai expliqué dans des réponses précèdentes ,j'ai eu la curiosité de quelques recherches : la dédicace  à MADEMOISELLE signée
P.Darmancour ( un extrait) figure dans certaines éditions . Elle n'est pas dans le livre d'Eric Jourdan ) .


Je n'ai pas la date de naissance de Pierre ,mais celle de son baptème le 21 mars  1678 à Saint -Eustache . Et c'est le 2 mars 1700 qu'il trouve la mort .


Il est certain qu'il doit y avoir des documents moins accessibles ,un jour ou l'autre qui sait ,on publiera là-dessus .


 


Il y a aussi beaucoup de palabres autour de la pantoufle de verre de CENDRILLON ,quant à la manière d'orthographier le nom . Tantôt écrit "vair" ,mais plus rarement de nos jours
.


Balzac disait qu'il fallait comprendre "vair " comme étant l'ancien nom de la fourrure appellée "petit-gris" .


Si le pantoufle avait été si féérique  aurat-elle été de simple verre ? ( vraisemblablement elle aurait été d'une pierrerie plus précieuse  :)  ) .


De belles soirées en perspectives !!!


                          Merci Binh An


                                                               
Hécate



Plaiethore 23/11/2010 21:47



Vous savez ce que j'aime à dire des contes Magicienne Mia ?


...


J'aime à dire que le conte est à l'enfant qui grandit, la canne du viellard perdant peu à peu la boule :)



Hécate 24/11/2010 10:42



Oui...Plaiethore  chair ....


                   Si vous étiez  caché sous l'apparence
d'un animal ,serait-ce celle d'un loup  baguenaudant parmi les orties  et les pierres ?


                                                                                             
votre Magicienne



Déficience Mentale 22/11/2010 20:45



Juste pour te dire un petit bonsoir, étant restreins d'ordinateur par mon père je suis juste de passage :) j'ai particulièrement apprécié tes mots chez moi, ils m'ont touché, sache que moi aussi
j'ai été critiqué pour cet esprit trop ... trop je ne sais pas, je suis comme ça aussi naturellement, et je n'ai pas envie de perdre quelqu'un comme toi, l'échange est toujours passionnant , tu
es une présence qui m'accompagne, et qui trouve les mots justes. Moi aussi, mon esprit est beaucoup plus près que mon clavier ne le laisse paraître... très bonne fin de soirée à toi !



Hécate 22/11/2010 22:35



Bonsoir Déf ,


merci pour tes mots...ta présence ...Ne t'inquiète pas ,je ne suis jamais bien loin ,mes pensées  sont proches...


         Que tes rêves soient doux


                                                           
H.



MIMESIS 22/11/2010 20:43



Epingler le mien ?


Avec plaisir, merci.



Monique 22/11/2010 14:04



Whaou quel horreur ce bleu fluo pour les mirettes! S'cusez-moi... demain je passe au vert Claire allias Monique



Hécate 23/11/2010 21:51



Pas facile Monique de se rendre compte de l'effet d'une couleur sur fond rouge ! Merci de ta visite .


                  Hécate



Monique 22/11/2010 13:58



Je me glisse furtivement dans ce beau site rouge, une couleur qui me booste. -Rouge
est ma cuisine - rouge est le décor de mon studio en hiver!!


Voilà que j'ai trouvé votre commentaire dans le blog de Métamec. Léo Ferré.          Un blog sans prétention...
Mais j'y met toute mon  coeur pour rechercher "l'anecdote" car... Tout a été dit sur l'anarchiste, le poète le chanteur , le compositeur L'HOMME.Il ne voulait pas être oublié? c'est fait. Il
nous a donné RV en l'an 10000 ? On sera là- Où ? je sais pas ?   Alors on continuera d'écrire, pour que
lui continue de vivre parmi ceux qui l'apprécient. 


Quant à votre blog j'y reviendrai sans nul doute car j'adore les histoires... de France. Un de mes ancêtre se
nommait : Pierre Demirecour, une similitude troublante. Mais mon ancêtre à changé de nom pour échapper à la guillotine... instinct de survie sans doute?


Sais pourkoi la police est toute petite ? Les insondables mystère d'OVER              
    A bientôt "Hécate" votre travail est superbe  et je suis contente de vous découvrir  -  Amicalement, Monique






MIMESIS 22/11/2010 12:43



Un mot bref, rapide, le temps me manque.


Je vous invite sur mon nouveau lieu d'expression, j'espère vous y retrouver.


 


http://ad-vitam-aeternam.over-blog.com/


 


Sincèrement bien à vous.


Puis-je ajouter votre site aux liens figurant sur mon blog ?


J'attendrai votre réponse.


 


Mimesis.



Hécate 22/11/2010 19:48



Merci Mimesis , bien volontiers  j'accepte votre invitation  ...( vous me manquiez ...:) ) .


Bien sûr que vous pouvez m'ajouter à vos liens .


De mon côté puis-je épingler le vôtre ?


                                                    
Bien à vous


                                                                           
Hécate



Guern' de Bé 22/11/2010 10:26



C'est un peu ça l'érudition : essayer d'en savoir un peu plus...


Le retour au 19ème siècle, c'est surtout une volonté politique néolibérale : supprimer tous les acquis sociaux pour cause de "crise". Des "privilèges" insupportables à tout bon capitaliste qui se
respecte...



Hécate 22/11/2010 19:54



La mienne tient essentiellement à cela !


                                   
Bonsoir Guern'n


                                                                        
H.



Pâques 21/11/2010 20:41



Quel plaisir de venir vous lire!!


Une découverte à chaque fois, car oui je l'avoue je ne connaissais pas l'histoire de ce fils :-)


Un livre de plus sur ma liste, c'est ainsi de nouveau ma curiosité est émoustillée...


Marcelle



Hécate 21/11/2010 22:36



Moi-même ...j'avoue avoir ignoré longtemps que huit des contes de Perrault étaient du fils .


Marcel Aymé  savait que le fils avait écrit des contes et il a écrit  : " Il est  vraiment admirable  ,que le jeune Perrault ( ou le père ou l'un ou l'autre )
ait eu la fermeté de nous transmettre intacte cette histoire absurde et merveilleusement désinvolte ,aussi dépourvues d'intentions moralisatrices que de supports logiques ". ( à propos du "CHAT
BOTTE ) 


                                 
Très bonne soirée Marcelle


                                                                                   
H.



Guern' de Bé 21/11/2010 20:17



J'ai employé le verbe "voler" (entre guillemet) mais j'aurais dû dire "usurpation"... Je ne connaissais pas l'existence même de son fils...Si c'est lui qui a écrit les contes, c'est quand même
son père qui est passé à la postérité ! Et seuls les érudits, comme toi, connaissent le fils. Le vulgum pecus ne connaît que le père. A ce que je sache, le travail de "correcteur" n'est pas
reconnu à l'égalité du statut d'auteur.


Quant au terme de "modernité", en effet, il faut s'en méfier. La "modernité" d'aujourd'hui, si l'on en croit notre gouvernement, c'est plutôt le retour au 19ème siècle...



Hécate 21/11/2010 22:25



Tous les deux ont écrit des contes ,c'est là ,certainement toute la confusion par la suite ,et évidemment on a préférer retenir le nom du père ,d'autant qu'avec ses goûts orientés
vers le même sexe que le sien ,et cette affaire d'accident mortel d'un garçon ,il fallait mieux éviter les ragots !


Les éditeurs ont tout embrouillés !!!


Je ne prétends pas à l'érudition , le hasard a fait que ,j'ai essayé d'en savoir un peu plus sur Pierre Perrault Darmancour   !


Le 19ème et l'industrialisation n'est pas si loin de ce que nous vivons ,à une échelle plus grande ; on ne peut comparer la rytme de vie qui s'accélère ,mais  en bien des points
c'est alarmant .



Gertrude, le crâne enchanté 21/11/2010 19:26



Nous ne savons pas très bien dans cette histoire qui est l'Ogre ou qui incarne la Bête. Mais nous sommes surs d'une chose: la Fée, c'est vous.


 


Moi je ne suis que le Petit Poucet.



Hécate 21/11/2010 21:03



L'Ogre amateur de chair ...


       La Bête revêtue d'atours


                               Le
Petit Poucet sème non des cailloux mais des os ...


          La Fée ?...oui...pourquoi pas ,mais laquelle ???


                      Chère Gertrude je vous croyais une Princesse ?...



                                                  
Un Crâne Enchanté dispose de plus d'un tour ...


                                                                                                        Une
Fée au clair de Lune



saint-marc 21/11/2010 18:15



Les arguties d'antan mises au goût du jour ?


Intenables !



Hécate 21/11/2010 20:48



..." Il était une fois ..."


                  



saint-marc 21/11/2010 18:00



Oulala ! Moralisateur le marchand de contes ! Il accable d'intelligence, de malice et de vice la sauvagerie et désigne du doigt son contradicteur ...


Frisson dans le dos, d'un coup !


 


Rien sur le labyrinthe versaillais, désolé !






Hécate 21/11/2010 18:13



Il n'était point que marchand de Contes ,mais Commis de Louis XIV  auprès de Colbert,s'occupait de la surindance des bâtiments ,bien obligé de s'incliner à ces vignettes morales
exigées par la Société de l'Epoque . Sinon ,point de rémunération !


C'était éventuellement ...Point grave ,l'imagination fera de son mieux  :)


                                                                                                          
Hécate



saint-marc 21/11/2010 16:48



Lecteurs de contes, pardon !


 






Hécate 21/11/2010 16:58



Rien de plus sérieux que ce qui semble ne pas l'être !


                                                                        


" Ecouter trop d'avis est un moyen contraire ,


 Pour venir à sa fin ..." ( CH. PERRAULT )


                                                                                                                                               
H.



saint-marc 21/11/2010 16:47



La société des lecteurs de contines .



Hécate 21/11/2010 17:03



" Je veux qu'on aime ,et qu'on soit sage ,


 C'est être fou que n'aimer rien ;


Chaque animal le dit en son langage


 Il ne faut que l'écouter bien ." ( CH. Perrault)


 


Saint-Marc n'as-tu point quelques photos du Labyrinthe de Versailles parmi tes trésors ?


                                                                                                                                                           
Hécate



Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories