Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 10:24

les reliques

 

 

 Les reliques 

de Jeanne Benameur

 

 

 

Un jour de neige, Hésior, le magicien, Zeppo, le clown, et Nabaltar, le soigneur de fauves sont débarqués par un camion de cirque au bord d’une route.

 

            « Aucun des trois n’avaient regardé le camion s’éloigner.

Et ils avaient marché. »

 

Dans une cabane de chantier abandonnée ils vont vivre. Combien de temps ?...

 

« Ils ne comptent pas. Les calendriers, c’est bon pour ceux qui ont encore à faire avec les autres.

Eux, c’est fini.

Ils font entre eux.

On n’invente pas de calendrier juste pour trois. Même le jour où ils sont nés, ça n’a plus d’importance. C’est écrit quelque part, là-bas où les dates sont sûres. Loin. Ici, ce n’est plus la peine.

Hésior a juste gardé sa montre. Elle ne donne pas l’heure des autres montres, celle que sonne l’église du village, de l’autre côté du bois. Non, non, elle donne son heure à elle, fixe pour toujours, et lui en fait ce qu’il veut.

Pas de retard. Pas d’avance.

C’est juste un désaccord.

Un désaccord avec le temps. »

 

En marge des autres, la vie des trois hommes liés pour toujours, se déroule au fil des jours, des saisons. Mira, la trapéziste qu’ils aimaient est morte. « Trois cœurs pour une seule, Mira. »

Les cheveux blonds du magicien n’ont pas résisté une seule nuit à sa mort.

 

« Est-ce d’avoir partagé Mira vivante ? Ils peuvent la partager maintenant, même avec la mort.

Le cirque ne continue jamais à aimer ce qui est mort.

Eux trois, ils ont continué.

 

On ajuste la mâchoire des morts. On serre la vie entre les dents.

 

Les simples ne distraient pas. Ils font frémir. Hésior avait arrêté sa montre à l’instant où le souffle de Mira cessait de pouvoir être partagé sur terre.

Il savait qu’on ne leur pardonnerait pas.

On les a laissés.

C’était inévitable. Et après tout.

 

Liberté de vivre et de mourir laisse le cœur en plein vent. »

 

Le magicien, le clown, le soigneur de fauves dans la connivence de leur amour fou pour celle qu’ils aimaient et ne peuvent cesser d’aimer vont inventer un rituel pour qu’elle ne soit jamais perdue.

 

« Une relique est une chose qui demeure bien après que tout a disparu. Derrière le verre, protégée, la relique est là. On la révère.

Eux trois ne possédaient que des restes. Des ballerines usées, un costume qui deviendrait guenille avec le temps. Des riens…

Un reste n’est pas relique. »

 

Ils vont se faire fabricants de reliques. « Pour chaque relique, il faut un os… »

 

Une narration incantatoire qui arrache au silence, à la neige, au vent, au sang, à l’écorce du malheur, la plainte et son chant, la mémoire et son murmure, le drame et son mystère.les reliques babel

 

 

 

 

 

« Attention Mesdames et Messieurs. C’est le numéro du risque et du péril. Total.

Sans musique. Sans filet.

Sans roulement de tambour.

Vous êtes prêt ?... »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                     Hécate

Partager cet article

Repost 0
Published by Hécate - dans Avis de lectures
commenter cet article

commentaires

johan 22/02/2012 18:26


Les reliques, nos souvenirs n'en sont-ils pas?


Ne sommes nous pas les reliques, souvenirs génétiques d'un passé, d'un passé caché en chacun, abscons...Freud et reich réunis! A la sauce adn! 

Hécate 23/02/2012 09:52



JOHAN ,oui...nos souvenirs sont des reliques...


Vous avancez les noms de Freud ,Reich ...Je n'ai pas lu Reich ,un peu Jung ...Tout ce que j'ai croisé dans mes lectures m'a interrogée ,Havelock Ellis et von Kraft-Ebbing ...et plus
Hirschfeld ...


 Reliques génétiques ? Sans doute...Merci à vous Johan ,tant de questionnements ...s'offrent !


                                                                                                                            
bien à vous


                                                                                                                                             
Hécate



apsara 04/09/2011 14:07



bon dimanche jolie petite corneille



Hécate 04/09/2011 15:56



Merci Apsara  :)


                     H



apsara 01/09/2011 19:14



je ne connais pas ce livre mais il est tentant!



Hécate 02/09/2011 10:13



Une découverte au hasard d'une flânerie dans une librairie ...C'est très beau ,puissant et ce n'est pas long à lire . Il est sorti en collection poche de plus .


                                                                         
Hécate te souhaite une belle journée Apsara


 



Sabine 11/05/2011 18:23



"Les simples ne distraient pas, ils font frémir !" ...Je reste comme enracinée à la splendeur de ces mots ....


Et ce n'est pas un hasard si j'ai voulu voir cet article sans absolument rien connaître de lui, sans même penser à la signification propre de ce mot "reliques" !


Et, au fil des mots, je suis entrée sans violence dans ce monde qui m'est familier, car je sais ce que c'est que de vivre avec des reliques, les toucher, leur parler, les envelopper de mon
souffle et  les porter sur mon coeur chaque jour ..........           


Le mot "émotion" serait ici bien faible, voire complètement insignifiant !


La vie et la mort ne sont faites que de messages à décrypter ...


Dans la force quasi surnaturelle qui lie ces trois êtres dépouillés du superflu de ce monde, ils vont devenir riches de leur conviction, du caractère pur et absolu de leur amour ....


Je pars sans partir vraiment ...


Je ne pourrai aller sur une autre page avant de m'imprégner totalement de celle-ci ...ton blog n'est pas fait de simples lignes à lire se succédant, mais il est un corps tout entier, en chair et
en os, celui de ...


                             l'EMOTION !


Je t'embrasse, douce soirée : Sabine


 


 


 


 



Hécate 13/05/2011 10:25



Sabine ton commentaire me touche beaucoup ;il correspond tout à fait à ce court roman vibrant d'émotion profonde que j'ai eu envie de présenter dans la galerie de mes coups de coeur . Si
forte a été l'émotion que je n'ai pas osé lire un autre roman de l'auteur ( plus tard peut-être ) afin de demeuer dans les mots ,leur résonnance .


Merci à toi . J'espère te lire encore ,lquand l'envie sera tienne de t'exprimer ici .Bienvenue  donc .


Je sais ce que c'est que de vivre avec des reliques dis-tu....et si le mot "émotion " est bien faible ,quel autre prendre ?...Je ne sais pas ! Il y a des gammes dans l'émotion ,comme il y en
a dans celle d'une même couleur ...


                                             
Bonne journée à toi


                                                                           
Hécate



sixfrancs21 12/04/2011 16:58



Alors ? ça fait un mois que tu ne mets plus rien à nous faire partager ! serais-tu rassasiée de lecture ? On peut te conseiller ? Prends donc un livre de peinture, il y en a d'excellents
& de bien écrits !   :0010:



Hécate 12/04/2011 18:53



Alors ?....oui un mois ,comme le temps passe !


Rassasiée de lecture ? Non...Oh! je ne doute pas de la qualité des livres de peinture ...:)


Je viens de lire environ 1773 pages ...De quoi être occupée !!!


Je vais revenir ici ,juste le temps de me remettre de ma paresse .


                                                                
A bientôt Francis


                                                                                               
Hécate



ariaga 11/04/2011 17:12



Un bonjour d'amie, pour une fois que ma connexion marche !



Hécate 11/04/2011 18:43



Je vois qu'il y a beaucoup d'embûches ...Un doigt d'Alchimie serait le bienvenu ...:)


                                                
Bonsoir Ariaga ,merci pour ce bonjour...


                                                                                                
Hécate



AnB 11/04/2011 12:59



Bien le bonjour Dame Lunaire,


J'ai tardé à m'attarder dans tes allées. Le temps m'a manqué ces derniers temps. Par d'autres moments, la motivation aussi. Puis, lorsque ce ne sont pas
ces mêmes qui manquent, ce sont les réseau et/ou Ob qui m'empêchent de me faire présente ou de faire part de ma présence chez l'un comme l'autre et de manière générale sur la plateforme et/ou la
toile.


J'ai apprécié prendre part à ce billet. Je fus, toutefois, étonnée par sa longueur. Habituellement, nous avons droit à beaucoup plus de lecture
^^


Les sujets traités, tout comme l'intrigue, m'attirent mais je ne me pourrais me permettre d'entreprendre et m'avancer sur de nouvelles futures lectures.
Car si le temps me manque à la rédaction, il me manque aussi à l'avancement de l'allègement de ma PAL =$


Cependant, je ne dis, ni n'écris, pas penser ne jamais prendre part au contenu du livre qui nous est présenté ;)


A bientôt Hécate.


"Arrêtons le temps, celui que nous sohaiterions savourer plus que manger


Car avec ce même s'estompent les sentiments"


 


 



Hécate 11/04/2011 18:48



Voilà une visite qui me fait grand plaisir AnB  ....Oui ,chronique courte pour un roman qui l'est aussi .


Et je n'ai pas trouvé à en dire plus sans ôter la saveur de la lecture  ; un livre doit garder sa part de mystère ...


                               
Salutations de la Dame Lunaire 



L'Ombre du Vent 04/04/2011 09:36



J'ai le sentiment à la façon dont vous nous racontez ce livre qu'une fois sa lecture entamée nous devenons les spectateurs d'un nouveau numéro de cirque...celui du  funambule et de sa corde.
Oui les trois héros semblent progresser en équilibre sur un fil, et un Rien pourrait les en faire chuter


A quoi tient la vie, l'amour, la mort...?


Souvent à trois fois Rien,


Ce Rien qui devient un  Tout, quand l'essentiel s'y promène ...


 



Hécate 07/04/2011 12:29



Un fil relie ces trois personnages en effet ,celui d'une funambule qui a emporté avec elle le rêve et l'amour . Nous sommes ici dans l'intime ...Les ombres du passé reviennent ,revivent
...


Merci de votre trace ici sur ce livre superbe .


                                                                
Peut-être au plaisir d'autres échanges...


                                                                                                                
Hécate


                                           



Noëlle Combet 03/04/2011 17:37



C'est un pur poème d'amour et de mort. J'ai aimé cette mystique sauvage et lyrique du style et de la souffrance. Merci de l'avoir signalé.


Coïncidence : mon frère m'avait offert, il y a peu, pour mon anniversaire, son livre dédicacé par elle :"Laver les ombres". Je n'avais pas fait la relation avant de découvrir "Les reliques". Je
trouve toujours étonnants ces phénomènes de synchronicité...



Hécate 03/04/2011 18:20



Chère Noëlle ,j'ai tellement aimé ce livre que je n'ai pas osé lire un autre ouvrage de Jeanne Benameur  tout de suite après.


C'est tout à fait singulier en effet cette coïncidence que vous me dites ! Je suis toujours émerveillée par ces phénomènes ; merci d'être venue me donner vos impressions .


                                                                                  
Bien à vous


                                                                                                  
Hécate



Fethi 03/04/2011 12:38



Merci pour ce superbe extrait!
Bon dimanche



Hécate 03/04/2011 17:21



Bon dimanche aussi Fethi ,et merci d'avoir pris le temps de lire cet extrait ,tout le livre est de cette veine.


                        Hécate



ariaga 01/04/2011 17:42



As tu lu un livre de Jacques Abeille qui s'appelle Les jardins statuaires ? Amitiés.



Hécate 02/04/2011 12:14



Non Ariaga ,je n'ai pas lu "Les jardins statuaires"...J'ai ouvert ce livre ,hésitante ,sans me décider ...


                                                                                                                    
Hécate



evy 31/03/2011 18:52



mon petit passage pour te souhaiter une bonne soirée bisous evy



Hécate 31/03/2011 20:43



merci evy :)


                H



fbd 31/03/2011 14:16



une relique a toujours à voir avec le sacré, non?


bon, j'imaginais que leur recherche pouvait être plus assassine que çà, mais je dois lire trop de romans policiers (ce que je ne fais pas! ;-))



Hécate 31/03/2011 20:39



oui ,tu dis vrai ,et là ,les trois hommes les font avec un secret espoir que ça puisse fonctionner ...


Ce n'est pas un polar ,même si l'accident est mortel 


Comme en toute chose ,il y a de bons et de mauvais polars  ,encore que la classification soit bien difficile
pour certains romans ,selon les librairies ,ils sont soit dans les nouveautés ,soit dans les collections ,et ,si ,il y a un rien d'amour ,pfft ,via l'érotique ....


                                                                                
Bien à toi Françoise


                                                                                                       
Hécate



fbd 29/03/2011 15:27



aïe, les reliques? si c'est comme les reliques chrétiennes des saints, éparpillées en divers endroits, ce qui fait que si on les regoupe, chaque saint/e se retrouve avec une pléthore d'os, deux
crânes, 3 fémurs etc.


Bref j'ai l'impression que les gens autour d'eux vont un peu tomber sur os…



Hécate 31/03/2011 11:44



Ce sont des reliques profanes ici ...de fausses reliques inventées ,faites par amour pour une femme .


"Eux trois ne savent pas prier ".


                                                    
A une prochaine fois Françoise :)


                                                                                                        
Hécate


 


                                                                   



Emile Zona 28/03/2011 21:52



Enfant, j'avais gardé une relique de lépidoptère dans une boîte d'allumette, puis un jour ma mère l'a jetée à la poubelle...je ne lui pardonnerai jamais.



Hécate 29/03/2011 10:49



Je vous comprends cher Emile ,une poubelle est inadéquate pour une relique aussi extraordinairement fragile !....


                    votre Hécate



caro 27/03/2011 17:14



on apprend toujours quelque chose des drames, ce n'est pas toujours mystérieux quand ils sont provoqués consciemment; enfin, voilà vous êtes toujours au rendez-vous !


 



Hécate 27/03/2011 17:35



Ce qui est le plus mystérieux est ce lien qui se tisse entre les êtres ,éphémère ou fatal ...Un drame naît de presque rien...


                                 
Merci Caro de ce passage en ce dimanche pluvieux...


                                                                                                  
Hécate



tilk 26/03/2011 20:46



je note la références...


amitié


tilk



Hécate 27/03/2011 12:13



Sa réedition en collection poche fait qu'il est facile de le trouver .Il se lit très vite .


Bonne journée Tilk


                                   
Hécate



Binh An 26/03/2011 11:46



Chaque amant a pris un os de la bien-aimée pour en faire une relique ? Alors elle en a bien perdu trois ! Dis moi la vérité ! S il te plait !



Hécate 27/03/2011 12:07



Ah!.........Binh An....


Pourquoi chaque amant aurait-il pris un os de Mira ?...Même ,si ,ces trois hommes ont un secret en commun ,ce roman n'est pas un polar !


                                                                     
Bon dimanche à toi


                                                                                                                  
Hécate


 



monochrome 25/03/2011 18:53



Je ne connais pas du tout "Le rossignol et la rose", mais je viens de le trouver sur google en livre audio français, et en anglais (j'essaierai en VO, pour m'améliorer, histoire de joindre
l'utile à l'agréable).


De Wilde, j'ai lu dernièrement "The importance of being Earnest". Il m'a beaucoup fait sourire : je garde en mémoire comme un délicieux summum le tête à tête entre Cecily et le faux Ernest :)


Pour l'heure, j'ai deux petites nouvelles en attente. Des incontournables que je n'avais jamais pris le temps de lire jusqu'alors (et qui ont été adaptés au cinéma, mais je ne suis pas très
"films", alors je ne les ai jamais vues) : The old man and the sea d'Hemingway, et The curious case of Benjamin Button de Fitzgerald.


Je te ferai signe quand j'aurai lu Le rossignol et la rose. Merci pour tes idées de lecture :) J'aime aussi discuter avec toi, beaucoup !


Douce soirée, Hékate :)



Hécate 27/03/2011 11:42



Bonjour Monochrome ,


J'avais vu cette pièce de Wilde ( que j'ai lue aussi ) filmée par O. Parker avec l'acteur Rupert Everett ...qui est jubilatoire dans ce type de personnage !


J'aime assez les films ,quand ils sont ,évidemment dans le ton de l'oeuvre écrite ( j'ai vu un nombre pas possible de films autour de "Wuthering Heights " d'E. Brontë ).


Mais je n'ai ni vu ,ni lu le titre que tu me cites de Fitzgerald ,je ne savais pas qu'il avait écrit sur un thème un peu "fantastique" ....:)


Wilde a écrit pusieurs contes , j'ai relu hier "Le rossignol et la rose " ,et ,voilà que ,dans une note au bas d'un poème de Wilde sur "La tombe de Sheilley, je réalise que celui qui l'a
faite a commis une erreur en disant que Keats a composé une élégie "Adonaïs " sur la mort de Shelley ,alors ,que c'est tout l'inverse !!!!!!!! Comme quoi ...:) Tout élément est à vérifier
!


A bientôt donc avec tes impressions sur ce Conte ,et bon dimanche .


                                                                                   
Hékate


 



monochrome 24/03/2011 19:46



Waw, quelle entrée en matière tu nous fais ! Les citations sont bien choisies, le ton du livre me plaît : une écriture simple, sans mots enflés, quelque chose de naturel qui coule aussi bien dans
la vie et la beauté que dans la mort et la peine. C'est un livre qu'il me plairait de lire, je crois ; mais pour l'instant, je suis plutôt portée sur une mise à niveau en littérature
anglo-saxonne. Tu te souviens des auteurs et poètes dont tu m'avais donné les noms dans une réponse à un précédent commentaire (où je t'avais demandé conseil, suite à ton article sur John Keats)
? Je les ai notés soigneusement et j'y pioche quelquefois. Oscar Wilde, qu'est-ce que c'est délicieux !
Je t'expliquerai par e-miel la raison d'être de ma question :)


Cet après-midi, j'ai étudié un texte de philo dans le square, en face de chez moi. Les oiseaux pépiaient comme des fous, il y avait un gros chat angora bien replet qui les guettait d'un air
gourmand et se frottait parfois contre mes jambes, et dans les plus hautes branches, des nids de corbeaux (ou corneilles ?). Je t'envoie en pensée ce moment de printemps, et t'embrasse.



Hécate 24/03/2011 21:26



Oui bien sûr que je me souviens de ta venue sur mon billet sur KEATS ...Je t'avais répondu en te citant quelques noms qui me revenaient en tête !


Oscar Wilde délicieux ,oui...:) J'aime tellement sa désinvolture et son courage aussi face à l'adversité  ,et quelle intelligence !!!Connais-tu le conte qu'il a écrit " Le rossignol et
la rose " ? Il me fait penser au poème de Keats "Ode à un rossignol " ...Il avait aussi écrit un sonnet  sur "La vente aux enchères des lettres d'amour de Keats  ,poète qu'il
admirait tant !


Je suis très contente de te lire ,c'est à chaque fois un très grand plaisir  de dialoguer avec toi  :)


 


Un très belle journée de soleil et de douceur ,de vrai printemps  ,et oui ,les corbeaux ,les corneilles sont en pleine effervescence ,et les miens aussi ,surtout le freux ,il ne pense
qu'à faire le beau ,un vrai dandy celui-là  !!!


                             Je t'embrasse ,et à
bientôt te lire encore


                                                  
Hécate



Déficience Mentale 24/03/2011 18:52



Je passe te faire un petit coucou chez toi, qui ne m'a pas laissé tomber quand les temps (hier) sont durs ! Merci beaucoup, un gros bisou



Hécate 24/03/2011 21:07



Tu sais bien que j'ai un grand faible pour toi  cher ami 


                                                                        
Bonne soirée ,avec un ciel de Turner ...elle ne peut qu'être  belle !


                                                               
Hécate



La bête humaine 24/03/2011 12:11



C’est ce que l’on appelle une relique de collection plus la chose est rare plus elle est précieuse  



Hécate 24/03/2011 12:15



C'est tout à fait le propre des reliques ....ô combien  !!!!


                                                                        
Hécate-Gardienne-des-Précieuse-Reliques !!!



Plaie 24/03/2011 12:01



Acceptez-moi comme une relique Magicienne mia :) Je reviens plus longuement plus tard...


 


Bien vôtre



Hécate 24/03/2011 12:06



Pensez donc !!!!!!!!!!!!!


Avec toutes ces confections de "reliques" il fallait bien qu'entre un Crâne et une Magicienne  quelque chose finisse par arriver .


                                          
Bien vôtre Plaie Chair


                                                                           
HHH



nettoue 23/03/2011 17:11



C'est un plaisir de relire ce condensé rédigé avec talent ! Merci Hécate et bises



Hécate 24/03/2011 10:03



A bientôt Nettoue  :)


                            Hécate



Cathy 23/03/2011 13:42



Un moment que je ne t'ai plus lue, Hécate... Mais j'étais bien occupée et absente ces derniers jours.


Je ne t'oublie pas. Je suis ravie de voir que tu as repris "du service" !


Amitiés,


Cathy.


 



Hécate 24/03/2011 10:02



Je ne publie pas à un rytme soutenu Cathy ...Cela donne le temps de me lire au gré des envies du moment .


Merci pour ta visite .


                         Hécate



maud96 22/03/2011 18:59


Je connaissais la "course à l'échalote", pas la course aux ossements ! Un livre à lire à sang froid !


Hécate 23/03/2011 12:23



C'est un livre où le sang est chaud ...:)


                                                      
Hécate


                          



Pâques 20/03/2011 21:44



Il y a un parfum de trop peu...J'ai envie d'en savoir davantage :-)


Marcelle



Hécate 21/03/2011 10:24



C'est que ,Marcelle ...je ne vais pas raconter ce court roman de la première à la dernière ligne  ....Que resterait-il à découvrir ? ....Chaque personnage a ses pensées ,sa manière d'être ,et peu à peu ,certains souvenirs du passé de leur vie dans le cirque affluent par bribe . Ces
trois hommes sont en souffrance de la perte de leur amante ...


Mira a grandi au cirque ...Zeppo ,le clown était déjà là ....


                                                                                                                
Bon lundi ,Marcelle


                                                                                                                                                       
Hécate



Quichottine 20/03/2011 10:45



Je ne sais pas... Peut-être ou peut-être pas.


Ma liste de livres à lire est bien trop longue en ce moment... Mais je continue à noter. :)


 


Merci pour cette piste de lecture, Hécate.



Hécate 20/03/2011 18:23



Oui  Quichottine ...tout dépend des envies du moment ...:)


Cent pages ,avec  des espaces...un livre qui se lit vite ,et qui se relit pour savourer les images ,les silences ...les mots .


Un livre qui reste en tête...


                                                               
Bonne soirée


                                                                                            
Hécate



Gertrude 20/03/2011 10:41



Je vois que dans ce blog, on marche sur des Os.


(…) dans mes premiers ages, il arrivait lorsque j’étais malade ou seulement inquiet, que ma grand-mère pour me divertir allât chercher les Trésors. J’appelais ainsi deux boîtes
de fer-blanc naïvement peintes et cabossées qui avaient jadis contenu des biscuits, mais qui recelaient alors de toutes autres nourritures : ce qu’en tirait ma grand-mère, c’était des
objets dits précieux et leur histoire, de ces bijoux transmis qui sont mémoires aux petites gens.


 


P M, Vies minuscules


 


 


Cela vous plaiera! 



Hécate 20/03/2011 10:57



De l'influence des fréquentaions ...("dis-moi qui te hante  ...." ...)


Depuis la Rencontre avec un grand R avec le Crâne Gertrude ,les lectures d'Hécate  subissent un effet très aimantés souventes fois  :) ,eh! oui ...Et ,chatouiller l'os est
irrésistible  ....:)


Gertrude ,je vois me met le cerveau en haleine ,Gertrude est un Os Majeur en tentations : ce livre de Pierre Michon va me hanter ,c'est sûr ...


 


Ah! les boîtes à biscuits !....si vous saviez ce qu'il y avait dans les miennes ....


                                                                                                                     
votre sorcinette  Hécate



virtuelle 20/03/2011 09:54



De lien en lien je me retrouve ici avec cette efficace présentation de ce livre puisque je vais m'empresser de le lire.


Bien à vous



Hécate 20/03/2011 10:24



Bienvenue donc sur mon fil d'équilibriste :)


Un bel enthousiasme qui met un rayon de soleil en ce dimanche matin !


                                                                                                                                    
A une prochaine fois ,avec plaisir .


                                        
Bien votre


                                                                  
Hécate



Binh An 19/03/2011 15:44



"Pour chaque relique, il faut en os."


(....elle en a perdu trois ?)



Hécate 20/03/2011 10:22



Eh! bien...Binh An , que veut dire cette question entre parenthése ?  ...)


                                                                                              
Amicalement


                                                                                                                
Hécate



alain BARRE 19/03/2011 15:16



Une présentation, elle-même,  dans un style incantatoire qui donne envie de lire le livre !


cordialement


alainB



Hécate 20/03/2011 10:18



Cette présentation est représentative de ce roman ...


Merci Alain ,et bon dimanche à vous .


                                                  
Hécate


                                         



l'ambuleuse 19/03/2011 11:31



"Pour chaque relique, il faut un os...".


C'est une pensée dédiée au crâne misanthrope dénommé : GERTRUDE ?


 



Hécate 20/03/2011 10:07



Oui...une phrase qui lui est dédiée tout spécialement , GERTRUDE s'y connaît en reliques ...


                       Chère Ambuleuse ,vous avez tout à fait capté  :)


                                                                            
Hécate



coquelicot 18/03/2011 18:22



Merci Hécate!


Louve/coquelicot



Hécate 18/03/2011 19:03



Une gentille surprise ce soir que ta visite ....Bienvenue dans mon boudoir cramoisie Louve/Coquelicot  ...:)


                                   
A bientôt...


                                                        
Hécate



Anne Hecdoth 16/03/2011 22:30



Plus fortes que l'amour, plus fortes que le temps... 



Hécate 17/03/2011 10:05



L'amour ne cesse d'inventer ...quand il se veut plus fort que la mort !


                                                                                          
Hécate



sixfrancs21 16/03/2011 16:07



J'ai de beaux restes, tu sais ... A défaut de reliques, je ne suis pas un saint à mettre en châsse !



Hécate 17/03/2011 10:03



Puisque tu le dis !....


Ce serait dommage de mettre en châsse  de beaux restes ..."Les reliques" n'est pas un roman sur la sainteté ...:)


                           Hécate te souhaite une bonne
journée Francis



Noëlle Combet 16/03/2011 09:48



Hécate, vous êtes reès convaincante : je vais lire cet ouvrage que je ne connais pas...mais ce que vous en écrivez m'inspire.Noëlle



Hécate 16/03/2011 18:40



Chère Noëlle ,je l'ai découvert il a peu de semaines ...L'écriture est très belle comme vous avez pu le voir en lisant les amples extraits que je cite .


                                                          
Merci à vous


                                                                              
Hécate



nettoue 15/03/2011 16:01



Je suis surtout enthousiamé à la pensé de me procurer ce roman, tant son écriture me comble !


Merci de ne pas rompre le fil Hécate


Je t'embrasse



Hécate 15/03/2011 19:09



Eh! bien Nettoue ...il est actuellement en collection poche chez Babel  et il est en librairie ,donc ce ne devrait pas être impossible de céder à cet enthousiasme  !


Je tiens bon le fil  :)


                     Amitié et bonne soirée


                                                          
Hécate



Phène 13/03/2011 20:59



Euh, je dirais que même vêtue de haillons la Sainte est toujours nue alors que même en haillons, la trapéziste reste sexy !...Non ?...



Hécate 14/03/2011 18:53



....:)


           Hécate    



Ariaga 13/03/2011 17:37



Je ne lis pas tellement de romans mais chaque fois que tu présentes un livre c'est tellement bien fait que, comme un bon plat, j'ai aussitôt envie de déguster. Merci à toi.



Hécate 13/03/2011 19:13



Merci Ariaga ,je prends cela comme un compliment ,mais je t'assure que ma présentation doit beaucoup  au livre  en question ,sinon je ne pourrais pas en faire l'éloge ; il
faut que le livre me plaise vraiment et qu'il ne soit pas un simple  formatage . Et comme je ne veux pas non plus  écrire pour dire que je n'aime pas tel ou tel ouvrage ...:) il ne
reste donc que le choix  de mon coup de coeur !


                                                                                                         
Amicalement


                                                                                                                                    
Hécate  



Phène 13/03/2011 14:03



Relique, vif souvenir d'un mort...-Vivant !...



Hécate 13/03/2011 19:18



" Qu'est-ce qui fait la différence entre les haillons d'une sainte et ceux d'une trpéziste ? ...."


                                                         
Bonsoir Phene


                                                                                             
Hécate



paesaggio 13/03/2011 10:45



Intéressant de revenir sur un thème qui était évident pour des générations dans pratiquement toutes les cultures, qui nous vient de la nuit des temps et qui nous paraît aujourd'hui à la fois
désuet et morbide. Mais peut-être avons-nous tort.


Bonnes lectures, Hécate.



Hécate 13/03/2011 11:55



En effet ,et les reliques des saints sont toujours vénérées ; vraies ou fausses reliques d'ailleurs .


Dans ce livre ,il y a plus l' espoir d'un improbable miracle que de la morbidité .


Hésior ,le magicien raconte ,le soir ce qui se colporte autour du sang dans l'ampoule de saint Janvier ...


             Bon dimanche Jean-Michel



Binh An 13/03/2011 08:36



Un des trois (les trois?) a (ont) été pour quelque chose dans l'accident qui a coûté la vie à Mira ? (tu me le diras plus tard, oui ?)



Hécate 13/03/2011 11:59



Ah! la curiosité ...cher Binh An  !....:)


Ni Hésior ,ni Zeppo ,ni Nabaltar ne sont pour quelque chose dans la mort de Mira ....


                                                                                                                                             
M



Gérard 12/03/2011 22:27



...ou l'art de vénérer les restes



Hécate 13/03/2011 12:21



...oui...Ici ,cela atteint une dimension archaïque et passionnelle .


                         bon dimanche Gérard


                                                          
H



au rythme des maux 12/03/2011 19:57



Bonne soirée


Amitié


Pierre



Hécate 13/03/2011 12:17



Merci Pierre . Bon dimanche .


                                   
Hécate



Binh An 12/03/2011 17:49



Trois personnages de cirque, trois mondes si différents qui vivent, survivent et voyagent jour après jour côte à côte. Les
trois aiment la même femme, c’est déjà extraordinaire et voilà, qu’elle leur meurt ! Quelle histoire ! Je ne lirai peut être pas ce livre, mais j’aime imaginer comment chaque personnage
reconstruit en image sacré le désespoir de son amour. Je ne lirai pas le livre, mais je viendrai ici humer le vent et les odeurs des commentaires. Peut être l’histoire s’éclaircira petit à petit
au fil des jours, comme une œuvre peinte, qui doit être somptueuse et triste, au cours de sa réalisation…..



Hécate 12/03/2011 23:53



Ce qui fait que la vie de ces trois hommes est unie désormais ,c'est l'amour qu'ils avaient pour Mira ,la trapéziste  . Quelque chose est arrivé  qui a fait que Mira tombe
de son trapèze et en meurt...que je ne dirais pas ici . Ils sont unis dans le souvenir de cette femme aimée ,ce qui les retient encore  à la vie ,ce sont ces reliques qu'ils vont
confectionner selon un rite ,et déposer dans divers endroits ...Je ne peux en dévoiler davantage . La beauté de ce livre est dans la façon dont J. Benameur sait donner écho du silence ,de la
nature et des émotions de ces trois êtres qui sont rejetés par le cirque après ce qui est arrivé ...et comment le souvenir se reconstruit ,et combien  les sentiments  peuvent être
mystérieux...A quoi tient l'amour ,la vie ,la mort...


Tout à fait comme un tableau cher Binh An...:)


                                                                                   
Amical bonsoir d'Hécate



Marie Claire 11/03/2011 23:45



" On serre la vie entre les dents"


Comme j'aime cette phrase !


Toujours de beaux livres à nous faire découvrir. Celui ci est touchant. 


Je t'embrasse



Hécate 12/03/2011 10:29



Une très belle prose ,des mots qui touchent ...qui  portent au plus profond...


Comme les instants de bonheur ,il faut prendre un beau livre au vol quand il passe au bon moment  !


                                                                                  
Amicalement à toi Marie-Claire


                                                                                                                    
Hécate



sixfrancs21 11/03/2011 16:02



Je pense aux 3 rois mages, à l'absurde du Beckett qui attend Godot et aux montres molles de Dali ! Nabaltar ressemble phonétiquement et, en brouillant les lettres, à Balthazar, Mira qui
n'existe plus a des airs  du God(ot) toujours absent et continuellement présent, quant au tableau, Hésior et sa montre arrêtée en est une bonne illustration; mais je vis moi aussi avec
mes reliques que je chante ...


Voilà mes premières réflexions sur ce livre que je ne lirai peut-être jamais.



Hécate 11/03/2011 19:36



C'est vrai ,les noms évoquent tant de résonnance ,tant d'accords étanges ...Ces trois hommes  conjurent l'absence ..."La nuit,  les images prennent tout ".


Je ne peux raconter plus ...C'est à chacun de découvrir de quoi sont faites ces reliques ...et comment elles sont élaborées , ce qu'ils en font ensuite ...


J'ai beaucoup aimé  cette pièce de Beckett...:)


                                                   
Merci Francis ...


                                                                       
Hécate



Paulo 11/03/2011 10:12



Bonjour Hécate,


Je viens de lire l'extrait du livre que tu présentes sur ton blog et je ne dirais qu'une chose il est extra.


Bonne journée.


Amicalement Paulo.


Gros bisous.



Hécate 11/03/2011 12:15



Bonjour Paulo ,ce livre est assez court ,il se lit facilement ,la poésie qui s'en dégage est prenante ,très prenante .


        Bonne journée  également .


                                           
Amicalement


                                                               
Hécate



Nat 11/03/2011 01:20



Quelques blogueuses ont fait quelque choses de nouveau, un genre de César pour blog, le Baltaz@r:) Tu es nommée par moi ! Les modalités sont sur mon blog, j'ai fait
un billet !!! J'ai eu du mal à
choisir parmi les catégories proposées, j'espère que cela te plait ! C'est une façon de faire connaître de nouveaux blogs !!! Gros bisous !!!!!!!!
(demain matin a partir de 7h)



Hécate 11/03/2011 12:11



Eh! bien Nat ,c'est une bonne surprise  !...Merci à toi :)


Je vais aller voir chez toi . Je ne suis pas habituée à toutes ces choses là ...Faire connaître de nouveaux blogues ,c'est une bonne initiative .


                                                              
A +


                                                                          
Hécate



Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories