Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 22:24

l'époux impatient

  

  

  

  

 

L’Epoux impatient

de Grazia Livi

 

 

 

 

 

 

 

            L’époux impatient, c’est Lev Nikolaïevitch Tolstoï dont les noces avec Sofia Andreevna viennent d’être célébrées à Moscou le 22 septembre 1862 après de très brèves fiançailles.

 

            « Tout devait s’accomplir en une seule semaine : la préparation, la séparation, le rite, l’adieu. Alors que Sonia vivait en symbiose avec sa mère, mesurant, choisissant, achetant et quelle dormait la nuit d’un sommeil entrecoupé de rêves incompréhensibles, Lev se couchait tard, se promenait beaucoup et parlait nerveusement. »

 

            Toutes les bassesses de ma jeunesse me brûlent le cœur : terreur, douleur, repentir. Je me dis :

Est-ce possible de souffrir tellement et d’être en même temps heureux ? Chaque jour je deviens de plus en plus fou. 

 

            Entre la pure colombe effarouchée et le tumultueux Lev Tolstoï qui vit comme un moujik, exige l’absolu de lui-même et des autres, le voyage de noces se déroule dans l’exaltation de la passion et de l’angoisse enfiévrée.

            Le passé, le présent s’enchevêtrent dans les pensées de Sofia et de Lev. Verste après verste, durant ces deux jours en berline, ces deux êtres vont se découvrir, s’apprivoiser. Frémissements de l’âme se heurtant aux embrasements de la chair.

 

            Lev Tolstoï« Il était en proie à un désir irrépressible, prendre d’assaut sa nouvelle vie. Il avait trente quatre ans et elle, à peine dix huit. Entre eux il y avait une telle différence, un écart, un abîme. Seize ans.

 

 

« Aide-moi Seigneur. J’ai gaspillé mon temps, je me suis gaspillé. »

 

 

            Il se détestait pour tout ce qu’il avait laissé advenir, en brute qu’il était, irasciblement  impulsif, maladroit en société, rétif à toute critique, volubile, intolérant, amoureux de la gloire à outrance. Les insultes qu’il s’adressait dans son journal n’avaient d’égale que sa soif de perfection. Elle lui imposait une foule de règles, de corrections, de freins. »

 

            Dans les 157 pages de ce livre Grazia Livi restitue magnifiquement toute l’âpreté romantique de l’âme russe ; s’appuyant sur des écrits intimes de Tolstoï et de Sofia Andreevna qu’elle intègre subtilement aux dialogues et aux descriptions qui rythment ce troublant voyage jusqu’à Iasnaïa Poliana, la résidence de l’écrivain.

 

            « Il avait lui-même acheté cette berline construite sur un modèle parisien, tapissé à l’intérieur d’un damas gris, munie de lanternes cylindriques et d’un marchepied revêtu de cuir. Il avait choisi lui-même cette épouse intimidée et tendre. »

 

            - A quoi pensiez-vous ? demanda-t-elle, oubliant qu’elle devait éviter le vous et le français. Langue de salon, de petits mouchoirs brodés, langue qui ornait les livres mais n’exprimait pas la vérité de l’âme russe.»

Il le lui dirait plus tard…

  Sofia Andreevna

 

            « Elle voyageait dans la nuit des temps. Quelque chose d’inconnu, d’ajourné, en suspens, pesait sur elle depuis le moment où elle avait dit « oui » à Lev Tolstoï. Cela avait un rapport avec le mot « union » qui transmettait de mère en fille un secret archaïque, entouré d’un essaim de chuchotements… Mais par orgueil, par timidité, elle n’avait pas demandé d’explication et préférait se soumettre au secret qui se révélerait peut-être la nuit à l’improviste dans la tanière inconsciente du sommeil. »

 

            Grazia Livi est née à Florence en 1930 elle vit aujourd’hui à Milan. Journaliste, essayiste et romancière, elle a obtenu le prix Viareggio du meilleur essai en 1991 pour « Le lettere del mio » et le prix Alessandro Manzoni, en 2006 pour «Lo sposo impaziente», publié chez Actes Sud en 2010.

                                                                                                                                                                    Hécate

Partager cet article

Repost 0
Published by Hécate - dans Avis de lectures
commenter cet article

commentaires

johan 25/02/2012 19:39


Pourquoi m'aiderais-tu seigneur puisque j'ai perdu mon temps à croire que je le gaspillais?


A vouloir brûler de passion j'ai  laissé passer la vérité des choses, j'ai semé mon foutre comme on sème au vent sa fortune, sans ne rien  concevoir sinon que dépenser... à perte!


Ces mots que je laisse ici seignuer, je les pose en ce lieu car il est un endroit de bbeauté, où ils prennent tout leur sens, comme une rivière de diamant sur un écrin de velours ou une peau
blanche et fine...


Ce qu e j e confesse ici n'est ni attrition,  ni contrition, mais  un fait, une évidence afin que je n epuisse ensuite me déjuger en accusant le monde de la vanité de ce que je suis et
devenu...c'est chez cette femme que j e mets genou en terre pou ravouer m afaute, celle d'avoir cru qu'il en était autrement tout simplement parce que c'était...moi.


Le b^cher sur lequel je dois me consumer n'est pas à édifier , car il est en moi depui stoujours, et j'ai subit l apunition légitime bien avant d'avoi rfauté... Je ne demandenul pardon, sinon
celui d'avoir cru qu'il pouvait en être autrement du destin...

Hécate 26/02/2012 18:58



JOHAN , des mots ardents qui clament la brûlure ...de l'intime .De par la naissance aux feux de la Création  , ne pas être sur le bûcher qui est dresé  sur le chemin de nos
désirs obscurs qui tendent vers l'absolu ,comment résister ?


Point de confession ,plutôt des aveux ....Combat de l'humaine nature aux prises avec les buissons ardents des pièges de l'illusion !


Je n'userai pas du mot "épreuve " ,il serait trop dans l'image du culte du destin . Je préfère celui de la réhabilité de l'être en sa valeur ,l'être en quête de fusion ,l'être qui va et
chancellle entre soleil et ténèbre...


Puisque vous êtes sur ces pages de Russie Johan , quelques vers de Pouchkine


" J'ai survécu à mes désirs


 Et quitté mes rêves .Lucide,


 Il ne me reste qu'à souffrir


 Devant les fruits de mon coeur vide ".


Le coeur n'est jamais vide tant qu'il bat ...Celui de l'auteur d'Eugène Oneguine ne cesse de battre . Tant d'amour !....


               Bien vôtre ,et merci de votre venue Johan


                                                                             
Hécate



Paulo 13/02/2011 18:50



Bonsoir Hécate,


Je viens de lire l'un de tes textes que je trouve très intéressant même si ne le prends pas mal ce n'est pas vraiment mon genre de lectures, mais les goûts littéraires de chacun ne se discutent
pas, mais je le trouve malgré tout intéressant car si j'ai bien tout compris ce texte a été tiré de faits réels et c'est ce qui me plait.


J'espère que tu ne m'en voudras pas pour ma franchise.


Et toi que deviens tu ? Celà fait un petit moment que je n'ai plus de tes nouvelles.


Tout va bien au moins ?


Amicalement Paulo.


Bonne fin de week-end.


Gros bisous.



Hécate 14/02/2011 10:12



Bonjour Paulo ,bien sûr que j'apprécie la franchise . Chacun a ses goûts en littérature ,c'est très vaste et les miens sont relativement variés .


J'ai aimé ce roman qui est une biographie sur Tolstoï ,un des pilliers du roman russe !


               Merci d'être venu me lire :)


                                                            
Amicalement


                                                                                  
Hécate


ps : de petits problèmes avec l'ordinateur ,rien de grave...



gogolski 09/01/2011 20:11






J'vous conseille ce livre, ça devrait vous plaire


"Elga" de Mickael Zenkevitch un auteur acméiste



Hécate 10/01/2011 09:56



Eh! bien ,je vous suis bien reconnaissante cher cosaque de penser à moi :)


La couverture de ce livre donne à elle seule envie d'en ouvrir les pages .Un auteur que je ne connais point ,de plus !


                     votre madame Klimt


                                                     



gogolski 20/11/2010 10:09







Hécate 20/11/2010 11:12



Merci cher ami  de cette belle affiche ,une information bien adéquate ...


                                                                                                    
votre Madame K.



Déficience Mentale 19/11/2010 19:28



En fait 666 elle est toute gentille mais chuuuut ! ...


tu peux facilement lui laisser un petit avis :)


Douce soirée !



Hécate 19/11/2010 21:19



D'accord ,dès que la technologie voudre bien que j'y entre ...


Déf ...aimes-tu les Contes  ?


                                         
Hécate



Paesaggio 19/11/2010 11:43



Voilà un livre que je lirai avec plaisir quand j'aurai un peu de temps. En attendant j'ai autant apprécié l'illustration de couverture que votre article, Hécate. Bonne journée.



Hécate 19/11/2010 18:18



Cette illustration semble assez attirante ,c'est la seconde fois que l'on me le dit . Je n'ai hélas rien qui me renseigne à son sujet sur le livre ,hormis : @Akg-Images
...


                           Je vous souhaite une bonne
soirée


                                                                            
votre Hécate



Déficience Mentale 18/11/2010 21:34



Un petit bonsoir tout gentil et mignon



Hécate 18/11/2010 22:44



Très...mignon ...


                  Bonne nuit Déf...


                                   
Hécate



Peau d'âme 18/11/2010 21:04



Hecate,


Depuis quelques temps je fais un bloquage sur la lecture, pas moyen de lire.Et là , Comment dire, rien qu'a te lire, j'ai une furieuse envie de lire !!!


c'est fou n'est-ce pas ??? ;o)


Bonne nuit.


 



Hécate 18/11/2010 22:42



Là ,Peau d'Âme...c'est moi qui suis stupéfaite !!!!!!


C'est furieusement fou en effet  ....


                         Bonne nuit ,et vraiment ...merci de me
dire ce coup de folie  :)


                                                                                                                                                    
Hécate



Marie claire 17/11/2010 22:53



Bonsoir Hécate,


Je ne sais pas pourquoi , quand j'affiche la fenêtre de commentaire , l'article disparait :-( Cela me fait ça sur tous les blogs. Un problème de paramètrage certainement . A résoudre. Mais en
attendant impossible d'écrire avec les extraits de ce livre sous les yeux


Comme d'habitude, tu as une façon de décrire les livres  que tu as aimé (car je ne vois pas pourquoi tu nous présenterais les autres? :-) ) qui donne forcément envie de les lire. 


Je me demande quel est le point de départ de cette union .. Pas l'amour semble t'il. " il avait  choisi lui même cette épouse" ... Ca ne ressemble pas à l'image que je me
fais de "cette âpreté romantique de l'âme russe ", comme tu l'as si joliment écrit.


Quoiqu'il en soit , c'est un livre que je lirai certainement.


J'aime toujours autant venir dans ce boudoir  :-)


Je t'embrasse et à bientôt !


 



Hécate 18/11/2010 11:32



Que te répondre à ce problème Marie-Claire ? Peut-être ouvrir deux onglets et jongler de l'un à l'autre pour voir le tout ! Rien d'anormal de mon côté .


 


Maintenant ,je reviens à ce livre  : Tolstoï est tombé amoureux de Sofia ,il l'a choisie ,oui ; il y avait tant de mariages décidés par les familles à cette époque !!! Sofia était
éblouie par l'homme déjà célèbre ,sa personnalité très forte ,elle le connaissait depuis son enfance ,Lev Tolstoï étant un ami de la famille . Ce ne fût point un amour de tout repos ,deux
tempéraments différents certes ...Et ,ensuite avec tous les enfants qu'ils eurent ,et l'esprit tourmenté de Tolstoï et la jalousie de Sofia ...


Je suis contente de te revoir sur mon Fil d'Archal ,et que tu te plaise toujours à venir dans mon boudoir rouge :)


               Je t'embrasse aussi .


                                                   
Hécate



Gérard Méry 17/11/2010 00:25



...123 ans plus tard ..j'étais à Moscou ...j'ai donc raté les noces de Sofia , bonne nuit



Hécate 17/11/2010 13:10



...Un retard considérable ,et ,beaucoup d'humour toujours  !!!!!!!!


                                                                   
Hécate



Déficience Mentale 16/11/2010 21:35



Un bonsoir Hécatounnette !



Hécate 17/11/2010 13:06



Un bon soir pour les bons mots Déf ....


                                                          
H.



AneverBeen 16/11/2010 20:07



Un autre point commun que nous tenons avec Hécate : La curiosité ; mais entendons-nous, toujours dans le respect d'autrui car cette même peut s'entendre de
diverses manières en plus de s'étendre ;)


Sachant donc ce que ressent une personne en soif de savoir [...], répondons à la curiosité d'Hécate : De son espace, les deux livres que je garde en mémoire
et dans l'espoir de les lire prochainement ou au cours des temps à venir, sont Des amants de Daniel Arsand et Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë.


Bonne soirée, Hécate.



Hécate 17/11/2010 18:20



Deux romans que j'ai aimé ,vraiment beaucoup...Daniel Arsand écrit avec sensibilité ,le roman  est très confortable dans l'édition que je possède ,et je l'ai relu  .


"Les Hauts de Hurlevent " j'en ai assez dit pour qu'on sache qu'il est un livre de chevet pour Hécate  :)


     Une journée pluvieuse où il fait bon lire ...


                                  
Bonne soirée AneverBeen


                                                    
H.



Heyoka 16/11/2010 08:55



A rajouter dans ma pile.



Hécate 16/11/2010 10:03



Bonne lecture alors :)


La pile est-elle ...importante ?


                    Bonne journée Heyoka . J'ai bien été surprise par l'article sur les sangsues
,pittoresque et instructif  .


                                             
Hécate



AneverBeen 14/11/2010 19:42



Avec toute honnêteté, je ne sais si ce livre fera parti de mes lectures futures car il est vrai que d'autres se font prioritaires ; dont deux découverts par
le biais de Dame Lunaire :)


Ce dimanche fut plutôt bon par chez nous à défaut d'être beau car c'est un temps gris et pluvieux qui berce nos journées depuis trois jours.


Demain, nous entamons une nouvelle semaine ; peut-être y aura-t-il du changement... En mieux, évidemment :) Bien que ce n'est pas la pluie qui nous
arrête...


J'espère que ce dernier jours de semaine fut tout aussi convenable pour Hécate.


 



Hécate 15/11/2010 13:28



Le soleil est là aujourd'hui ,après une douceur pluvieuse et ventée ...


La Dame Lunaire aimerait bien savoir quels sont " ces deux " qui semblent faire partie des priorités ,ah! la curiosité s'émousse !


       Bonne semaine à AneverBeen ...


                                                             
Hécate



Déficience Mentale 14/11/2010 13:14



En arrivant chez toi et en ouvrant d'autres pages à côté, je tombe sur une musique de Bar-Kays, ça c'est unearrivée funky



Hécate 14/11/2010 18:16



Un dérapage ...........


                                     
H.



MIMESIS 13/11/2010 22:33



Bientôt j'aurai du temps, bientôt je prendrai ce temps, mais alors, combien de minutes resterai-je ici ? A aller et venir au rythme des auteurs dont les noms chantent leurs prouesses ?


 


A bientôt.


Sans vous oublier.


 


 



Hécate 14/11/2010 11:06



Tout dépendra des articles choisis  concernant les minutes et le temps .Certains sont en deux parties ...Entre essais ,lectures de roman ,de poésies l'éventail vous est ouvert
MIMESIS...


                                                                              A
bientôt ...:)


                                                                                               
Hécate



AneverBeen 13/11/2010 12:35



Nous avons affaire à un roman inspiré de deux existences si nous, j'en ai, en avons bien compris le sens à la lecture de ce billet.


L'impatience... n'est pas sagesse. Et, il me semble que cette même soit importante.


16 ans... Pour certains, un écart trop important. Pour d'autres, la compréhension au fait que l'on ne choisit pas de naître plus tôt ou tard par rapport à
cet autre dont l'âme nous attire plus que le reste. Nous pourrions nous contenter d'une amitié, mais le coeur n'est pas la raison.


 



Hécate 14/11/2010 10:30



Oui ,un roman inspiré d'une période de la vie assez décisive ,celle du mariage de Tolstoï et de Sophia  Andreevna Bers ,fille d'un medecin à la cour de Moscou .


Elle avait 18 ans ,lui trente quatre . La passion amoureuse ne laisse pas de place à la raison !


   Bon dimanche AneverBeen  ,et merci pour les mots déposés ici  :)


                                                                                                                        
Hécate



Paracelsia 12/11/2010 23:49



Cela me tenterais bien. Un voyage de noce mouvementé et enfievré de mots passionnants.



Hécate 13/11/2010 12:09



Madone Brune  ...tu manquais ici ...:)


                                        
Hécate



Cathy 10/11/2010 14:38



Bonjour Hécate,


Oui, là tu as bien atteint ta cible ! Tu peux le dire...


Merci pour toutes ces informations complémentaires. Véritable puits de science !


Douce journée,


Amitiés,


Cathy.



Hécate 10/11/2010 14:53



Puits de science ,oh! non Cathy ...c'est trop  !


Merci de ton attention . Bonne journée ,entre deux éclaircies ici ...:)


                                                                                    
Hécate



vkarole 09/11/2010 15:34



Bonne continuation a ce blog    et Bonne soirée



Hécate 09/11/2010 18:36



Merci ...je prends cela comme un encouragement à poursuivre  ...:)


                                                                                      
Hécate



Cathy 09/11/2010 12:11



Bonjour Hécate,


A défaut d'avoir pu regarder Arte dimanche soir, j'ai pris d'autres infos sur le net concernant cet homme étrange... Mort dans des conditions assez étonnantes d'ailleurs...


Peut-être l'émission est-elle visible sur le site d'Arte, je n'ai pas encore cherché.


Tu as vraiment suscité ma curiosité sur ce coup là !


Bonne journée,


Bien à toi,


Cathy.



Hécate 10/11/2010 10:23



Bonjour Cathy,


Autre "Résurrection" film des frères Taviani ( peut-être pas assez dans le souffle russe que méritait l'oeuvre ,mais c'est tout de même mieux que rien ), le lendemain soir lundi 8
novembre ,une autre émission sur Arte à partir de 22h 20  dont la seconde partie "La délivrance de Tolstoï " donnait à partir de documents d'archives filmés et
de larges extraits des journaux de l'écrivain ,de sa femme et d'une de leur fille une approche de ce que fût Tolstoï  dans sa recherche du bien pour l'être humain alors si démuni et des
conflits inévitables avec le pouvoir et dans sa vie intime .


Moi-même ,après la lecture de ce roman ,j'ai eu le vif désir d'en savoir un peu plus sur la personnalité  de Tolstoï ,une immense figure incontournable des grands auteurs
russes  de la fin du 19ème siècle  admiré entre autres par Dostoïevski...


Actuellement ,autres "Guerre et paix " et Anna Karénine " ,on peut lire ses premiers livres sur son enfance ,son adolescence  à Yasnaïva Poliana  là où il a tant écrit ,où
on venait le visiter de partout vers la fin de sa vie ...beaucoup de paysans ,et les premiers journalistes !...


 


                                                                                    
Bonne journée ,et je suis heureusement surprise d'avoir suscité ta curiosité avec cet article sur ma dernière lecture !


                                                                                                                              
Hécate


 



Plaie 09/11/2010 01:03



- "Tatiana, mets une couverture sur la fenêtre ; il y a une femme qui me regarde."


 


- "Mais qui a mis cette couverture sur le carreau ?


...


Et toi derrière la cloison, à l'agonie et qui m'attend...


Je sais que tu m'as reconnue à la lumière de la bougie."


 


 


Dans la clairière où repose Tolstoï, retrouverons-nous la baguette magique qui assurerait la paix entre les hommes ?


 


Belle Nuit Magicienne de mes Cendres lunaires


 


P.S. Demain, je serai par vont et par maux ; je vous retrouverai en fin de journée (?)



Hécate 10/11/2010 10:27



Ah! Plaiethore...je reconnais ces phrases ...Je comprends que vous étiez là ...


Merci...de ces citations si bien à propos ,déposées au coeur de la nuit...ici .


                                                                           
votre Magicienne



Déficience Mentale 08/11/2010 22:53



Fouua je voulais mettre le 51 ème commentaire pour faire honneur au Pastagas, mais je ne pouvais pas attendre pour te dire bonne nuit, j'suis crevé, je vais déjà me coucher... avec un article en
avance, ça fait depuis hier soir que j'ai découvert les miracles de la programmation d'articles


Boune nuit à toi, bisouilles ^^



Hécate 10/11/2010 15:01



..........


                                                                                                       
Hécate



Plaie 08/11/2010 18:56



Et dire que je ne pense pas que je pourrais le voir :(


Cela m'énerve tout de même...


 


Je repasserai plus tard, bien plus tard, peut-être entre quelques rayons de lune sous la brume, pour vous souhaiter la belle nuit.


 


Bien votre Plaie



Hécate 08/11/2010 19:04



Et dire que je ne sais pas encore me servir du magneto ( il est assez récent ,et , seule avec mes emplumés ,là ,ils ne vont point m'aider sur ce coup là ...:(


                                                                  
Belle soirée Plaie 


                                                                               
votre H.



Plaie 08/11/2010 17:37



Vous avez-vu Magicienne Mia, ce soir sur Arte, à 22h20, un film documentaire qui parle de Léon / "Tolstoï dans l'oeil de la caméra" ?  :)



Hécate 08/11/2010 18:26



AAAHHHhhhh....PLAIETOREEEEEEE ...!!!


Oui....et je sens que je vais devoir avoir l'oeil ouvert jusqu'à "La délivrance de Tolstoï "...à 23h 15 ...


      Merci de penser à votre Magicienne ( parfois si distraite :) )


                                                                                                                
Hécate 



Catharsis 08/11/2010 12:55



Je dois t'avouer que lorsque j'ai voulu lire Tolstoï (Guerre et Paix), je n'ai pas du tout accroché au style et j'ai vite refermé ce livre.


Par contre, lorsque j'ai découvert Dostoïevski, là ce fut une véritable révélation et, depuis, il est resté mon écrivain préféré.



Hécate 08/11/2010 14:57



J'avoue aussi n'avoir pas lu "Guerre et paix" ,peut-être pas la bonne traduction ...


Dostoïevski ...évidemment !  Un bouleversement !...


J'ai beaucoup aimé " Mon frère l'idiot " de Michel de Castillo dont c'est aussi l'auteur favori ,et qui s'articule autour de Dostoïevski  ...


Je sens que je vais avoir l'envie de lire à nouveau cet écrivain russe ...:)


                                                                                    
Hécate



ledif trocas 08/11/2010 03:55



POPOVeuve éplorée s'est beaucoup endettée
Smirnoff, ce cosaque ! veut se faire rembourser
Il la presse il l’harcèle
Mais bon dieu qu’elle est belle !
La fin est sans surprise plutôt téléphonée :
Popova saura bien en nature le payer.
VOUS dans le rôle, moulée dans un beau fourreau noir...
Vos formes révélées... promesses d’un grand soir…
Un coup à faire pâlir d’envie la vieille Deneuve
je vous en prie Hécate :  vous la jouerez c’te veuve ?



Hécate 08/11/2010 10:10



Le temps de braver les intempéries


D'un transport en commun à la librairie ,


Oui Ledil Trocas


Pas de tracas !


Toujours vêtue de noir


Du matin au soir


POPOveuve Hécate en sera


Entre Cosaque et...vodka !


 (PS : Seigneur ! faites que je trouve cet OURS  ....  )     


                                                                                        
votre 
H.                               



ledif trocas 07/11/2010 20:18



Vous ne connaissez pas "l'ours" de Tchékov? c'est vraiment dommage!
demain dès potron minet préciptez-vous chez votre libraire chéri et demandez-lui le théâtre d'Anton. Il y a là-dedans des bijoux!
En ce qui concerne "l'ours", lisez et apprenez le rôle de mme Popova qui devrait vous aller comme un gant, et je viendrai vous donner la réplique en Smirnoff fringant...
tout cela en toute amitié, bien sûr



Hécate 07/11/2010 20:25



Eh! non...cher Ledif...


Je vais faire comme vous dîtes : vite  "L'OURS "...Là ,vous me voyez toute intriiguée  :)


 


Je me "vois" en Madame Popova déjà ...( comment est-elle ? Bah ! je prends le risque  !!!


Vous en friguant Smirnoff ...ça vaut le passage chez le libraire !!!


                                                                   
En toute amitié


                                                                                       
votre H.



tilk 07/11/2010 14:11



merci pour cette découverte...


j'ai bien accroché a la phrase "je me suis gaspillé"


amitié


tilk



Hécate 07/11/2010 18:16



Merci TILK d'être venu sur ce livre, de ta lecture très attentive et, de me faire part de cette reflexion de Tolstoï .


Amical bonsoir à toi .


                             Hécate



ledif trocas 06/11/2010 03:20



soudain je pense à l'Ours de Tchékov
petite pièce que j'ai jouée il y a...
si longtemps...?...



Hécate 07/11/2010 12:18



"L'Ours " est une pièce de Tchékov que je ne connais point ...


Si longtemps dites-vous cher Ledif ...? Ah! le temps qui passe ...Le théâtre devait vous aller comme un gant  ...:)


                                    
Hécate



ledif trocas 06/11/2010 03:11



très belle présentation qui donne envie de  se ruer sur ce bouquin!
"ah! que les chairs s'embrasent et que les âmes frémissent
il me faut pénétrer ce jardins de  délices!"
MERCI, très Chère Hécate!



Hécate 07/11/2010 12:28



Ah! vous retrouvez ici avec toujours cette belle flamme de plume ,cher Ledif me fait bien plaisir ...Pour vous une petite citation de Tolstoï ,extrait de "La sonate à Kreutzer " :


 "(Les femmes) se vengent sur notre sensualité en nous attrapant dans leurs filets .Oui tout vient de là .Les femmes se sont muées en armes d'assaut sensuel , au point que les hommes
sont incapables d'entretenir avec elles des relations paisibles ". ( L.T )


                                                                                    
Amicalement votre


                                                                                                          
Hécate



Déficience Mentale 05/11/2010 21:27



Tu es très présente en ce moment sur mon blog... et je dois avouer que cette présence est réchauffante ! Très bonne fin de soirée à toi :-)



Hécate 07/11/2010 11:34



.....................Bon dimanche Déf  :)


A propos de Poésie : "En toi ,péniblement s'unissent


                                Le
hasard ,l'esprit créateur ...


                                Chercher
en d'ineffables vers


                                La
magique fleur du langage..."(ANNENSKI  1856-1909  )


                                                                                                           
Hécate


                      


                                                                                                                                             


                   



Déficience Mentale 05/11/2010 19:30



Dans quelques minutes je poste de nouvelles photos !



Hécate 05/11/2010 19:33



.................à bientôt donc


                                              
H.



Déficience Mentale 04/11/2010 22:04



Rooo tu m'as mise dans tes liens En même temps avec le caca nerveux que je t'ai fais... j'aurais pas du


Promis je recommencerai plus !



Hécate 05/11/2010 12:44



OUI...et c'est fait depuis quatre jour ,le commentaire 32 ,je te faisais savoir que c'était dans mes liens !


Allons ,Déf ...ne me dis pas que cela ne te fait pas un brin plaisir ?


                                                                                              
Hécate



Déficience Mentale 04/11/2010 18:55



Trinquons !



Hécate 04/11/2010 19:00



Trinquons ! ...


                         H...



Cathy 03/11/2010 19:27



Bonsoir Hécate,


Effectivement, Arte va diffuser "Résurrection" le 7 novembre afin d'évoquer le destin de cette jeune femme qu'a épousée Tolstoï.


Merci pour l'information dont je viens d'avoir confirmation... Je regarderai certainement.


Sans toi, cela serait peut-être passé inaperçu...


Tes infos sont précieuses.


Passe une bonne soirée (ici pas de pluie mais il fait gris et froid).


A bientôt,


Cathy.



Hécate 03/11/2010 19:46



Je ne sais pas si dans ce film "Résurection" il est question de Sofia Andreevna Bers la jeune femme épousée par amour par Tolstoï ,mais je vais bien sûr regarder ce film des frères
Taviani suivi d'un documentaire sur le domaine où ils vécurent ,et là où l'écrivain est né .


Merci Cathy de ta prompte réponse ,et bonne soirée à toi .


                                                                                                                          
Hécate



mel-and-tof 03/11/2010 16:25



Bonjour ma très chère Hécate


Ce livre me plait beaucoup ,je ne le connais pas
du tout !


J’espère que tu vas bien .Je suis heureuse d’être
de retour parmi vous tous 


Je te souhaite une bonne  soirée
 


Gros bisous Méline


 



Hécate 03/11/2010 19:08



Bonsoir Mel ,et bon retour donc :)


J'ai découvert ce livre tout à fait par hasard dans une librairie ...sans rien en connaître !


                                                                                                                                                              
Hécate



Cathy 02/11/2010 19:28



Depuis la naissance de mon petit-fils j'ai un peu "perdu pied", Hécate...


Merci d'être repassée chez moi pour que je retrouve le "fil d'Archal". Je t'ai maintenant placée dans mes liens.


Ton "résumé" de ce livre fait un peu frémir. Dans quels bras cette fille s'est donc jetée ? Que cache l'impatience de cet homme...


Tu me diras : "Vous le saurez en lisant..."


Redoutable personnage et bien triste mariage.


A découvrir certainement, mais où trouves-tu donc le temps de lire autant ? 


A bientôt.


Cathy.



Hécate 03/11/2010 19:06



Ah! Cathy...Je ne pensais pas que l'aperçu de ce livre te ferait cet effet  !


L'impatience de L. Tolstoï n'est autre que le désir qu'il éprouve pour sa jeune épouse et son tourment de prendre le risque qu'elle ne soit à l'aimer tel que lui l'aime ...


Redoutable personnage que cet écrivain russe auquel Arte va consacrer une soirée  thématique le 7 novembre ?


 Il est toujours difficile de partager la vie d'un être qui a écrit une oeuvre aussi immense ,avec autant de questionnements ,de tourments que pouvait en avoir Tolstoï ; sur
treize enfants qu'ils eurent , ils en virent cinq mourir .


Entente passionnelle difficile de part et d'autre .


" SES YEUX PERCANTS TRAQUAIENT LA VERITE JUSQU'AU BOUT ".


 


Je trouve que je ne lis pas beaucoup ...Je lisais tellement avant .Peut-être que le plus important est de lire un livre qui plaît vraiment . Le choix est bien délicat et j'hésite souvent
...C'est aussi la raison qui me fait inclure des extraits qui donnent une approche du style du roman .


                      Bonne soirée ,il pleut ici ce soir .


                                                                  
Hécate 


 


 



Déficience Mentale 01/11/2010 20:44



Très grâcieux, le Lac des Cygnes !



Hécate 02/11/2010 11:12



Dommage ,j'ai oublié le nom du chorégraphe ,les danseurs en cuir et plumes noirs ...dans un décor surréliste ,une vision,une version du Lac des Cygnes complétement novatrice ,loin de
l"académisme habituel !


                         H.



sandrin 01/11/2010 19:05



 je ne connais pas Tolstoi,  je n'ai lu de lui "que" son Guerre et paix. Ah l'ame russe ! Juste aux extraits que tu donnes, on la perçoit déjà, explosive, prête à tous les excès.
L'écriture romancée et biographique tout à la fois ne m'attire pas du tout (méfiance) mais je dois avouer qu'à lire ton article, je me laisserai bien tenter.


 



Hécate 01/11/2010 19:16



Déjà ,lire "Guerre et paix"...c'est un bel exploit que je n'ai pas fait  !...Je viens de lire ,là ,juste après cet article "La sonate à Kreutzer de Tolstoï ".


 


Je n'ai pas de rejet sur la fusion bio-rmancée ,à condition que ce soit vraiment écrit comme un vrai roman ,avec l'âme et tout et tout ...


Quand c'est mal fait ,c'est très frustrant ...


Décider pour toi ,Sandrin ,impossible  !.... ( 157 pages ...)


                                                                                   
A une prochaine fois ...qui sait ...


                                                                                                                                    
Hécate


              



Déficience Mentale 01/11/2010 13:24



Et puis je ne suis même pas dans tes liens ...



Hécate 01/11/2010 17:17



C'est que, cher Déf tu étais jusqu'ici dans mes grimoires secrets ....


 


Je viens de faire appel à mon bon génie ,et....voilà qui est fait au grand jour ! ça va mieux ?


                                                                                                                          
Hécate



Déficience Mentale 01/11/2010 13:22



Douce journée à toi, bonsoir d'D.



Hécate 01/11/2010 17:18



Douce soirée...Déf ...


                                                      
Hécate



Fethi 31/10/2010 12:51



Je vais me mettre à la quête de ce livre!Bon dimanche



Hécate 01/11/2010 11:29



Il est paru  en juin 2010  chez Actes Sud .


                                         
Bonne journée Fethi


                                                                        
H.



EL 31/10/2010 11:09



je lis toujours avec intérêt & curiosité ces articles même si je ne laisse guère de commentaires (rien de bien intelligent à dire, alors je me fais discret)



Hécate 01/11/2010 11:27



Merci de lire ces chroniques sans autres prétentions que le partage de mes lectures avec qui veut bien .Le plaisir de quelques mots échangés  tout simplement .


                                                                     
Amicalement


                                                                                    
Hécate



saint-marc 31/10/2010 08:46



C'est toujours épatant de constater, enfin disons que ça me troue assez, que tout ne peut se passer qu'à une altitude prédéterminée de la pyramide.


Bien entendu non, pas tout, je crois savoir ; mais tout de même, est-ce fondamental ?



Hécate 31/10/2010 19:18



Cette histoire de pyramide ....


J'ai lu ce livre sans savoir que novembre 2010 allait célèbrer L. Tolstoï ...


                                                                               
Amical bonsoir à toi


                                                                                                         
Hécate



Vincent 31/10/2010 04:31



...Une salutation nocturne entre deux éclipses de jour...Moi-même m'étant un peu éclipsé ces jours derniers...Une nouvelle fois, vous me donnez l'envie de lire les livres que vous avez
aimés! Il faudra bien que mes yeux se posent à nouveau sur le chant de nouveaux mots...Toujours le temps qui s'échappe et ne pardonne pas entre les choix décidés...Lire ou dessiner...Le mieux
serait de faire les deux! L'an dernier des amis et moi-même avions été festoyés Halloween dans un lieu perdu au milieu d'une brume campagnarde épaisse et voluteuse à souhait, la route
serpentant telle une langue agassée par des proies trop vivaces...Costumés nous étions!... Et comme des créatures hirsutes jaillissantes d'une boîte à musique macabre, ma foi, notre présence ne
passa pas inaperçue...au beau mileu des pauvres hères qui eux ne l'étaient pas ou si peu... Un comble en cette date maudite des dieux!...Cette année la boîte à musique ne tournera pas à l'envers
et les costumes dormiront dans leurs rêves hantés...Si la "Magie" se renouvelle trop souvent elle perd son aspect "magique"...Bien le Bonjour à vos trois corvidés qui peut-être vous
emmèneront au-dessus d'un royaume de fioles, de filtres et d'onguents recouvrants le corps des sorcières éperdues dans leurs bacchannales infernales! Sabbatiquement vôtre Chère
Hécate... 






Hécate 31/10/2010 19:11



Hécate et ses corvidés sont bien flattés de votre venue nocturne cher Vincent ,vos hantises sont toujours accueillies avec les croassements que se permet l'un de mes chenapans adonné à
l'informatique ,il m'avertit souvent d'un message laissé ,même si l'ordinateur-grimoire est clos ; comment fait-il ? Si ce n'est pas là un rien magique ,qu'est-ce ?...


J'imagine volontiers cette fête costumée lors de celle de la convocation des esprits en maraude , certes la Magie n'est ,et ne doit être qu'exceptionnelle ,sinon ...elle perdrait de ses
charmes et pouvoirs ...


                                             
votre Magicienne Hécate



Ole Lukoje 31/10/2010 02:01



 J'ignorais cet aspect-là du personnage... =)


Je fus très honorée, je dois le dire, de me voir présenter toute cette formidable société... =) Quant aux chemins, Dame, vous savez la curiosité qui me pousse à les emprunter... =D



Hécate 31/10/2010 12:22



Un simple aperçu chère O...je crains d'en avoir oublié quelques uns ...:)


Ma missive a réussi son envolée jusqu'à vous ,me voici rassurée !


                                                                                                                                
votre Dame Hécate



Caro 30/10/2010 22:53



Si un époux est toujours impatient, que dire de l'epouse ?



Hécate 31/10/2010 12:14



En l'occurence Caro ,l'épouse de Lev Toltoï n'était pas prête le soir de ses noces à l'impatience de l'époux . Elle demandait le temps de le connaître mieux ,et il lui en avait lui-même fait
la promesse . Qu'il ne tint pas !...


Leur relation amoureuse fût loin d'être paisible .


                                                                
Hécate


 



fbd 30/10/2010 16:08



Oh, en passant, cette photo,quelle présence...!


j'ai un album de photos anciennes, elles ont aussi cette qualité à émouvoir (même si ce sont des inconnu(e)s qui y figurent), est-ce le grain de la photo, les gris, les expressions, le mystère du
passé...



Hécate 31/10/2010 11:58



Oui ,les photos anciennes ont quelque chose ...En lisant "L'Epoux impatient " ,j'imaginais les visages ,les exprssions .Ensuite ,voulant illustrer ce billet ,je me suis aperçue que je
retrouvais un peu de ce que j'avais imaginé ...en plus proche encore ,et c'est une sensation bien étonnante !


 


Quelquefois ,lors d'un étal de cartes postales anciennes ,j'aime à lire ce qui a été écrit ,parfois c'est une tranche de vie qui surgit à la faveur d'une encre violette pâlie ...Et
,je me demande alors ce que sont devenus ces êtres ,ce que devinrent ces sentiments qui se laissaient deviner à la faveur d'un court voyage ,d'un dîner au restaurant ,narré avec beaucoup d'humour
aussi ...?


                                                     
Merci Françoise de ces mots sur la photo ...


                                                                                                                              
Hécate



Guern' de Bé 30/10/2010 08:51



Moi non plus, je ne savais pas que Tolstoï était devenu végétarien...pour un chasseur, c'est assez étonnant !


Et moi aussi, je n'ai jamais réussi à lire "Guerre et paix" et exactement pour la même raison que toi...


George Sand était mariée, c'est vrai, mais il me semble que son hobereau de mari est passé au second plan...En tout cas, il n'a pas laissé de trace dans l'histoire, à part celle d'être le mari de
la Grande Dame...C'est un cas de figure assez rare !


Ceci dit, je sens l'extrême urgence de me pencher sur le cas de Tolstoï, après ton article et les divers commentaires qu'il a suscités...



Hécate 31/10/2010 10:21



Bonjour Guern'


"Je ne pouvais pas ne point regarder bientôt  Casimir comme le meilleur et le plus sûr de mes amis " a dit George Sand de son mari . Elle lui reprochera la brutalité de sa nuit de noces
,de ne pas aimer les livres etc ...Casimir et George renoncent à se changer l'un l'autre ,ils demeurent avant tout de bons camarades .Casimir sait qu'il n'est point un oiseau rare face à ce
phénix ,il sera le mari complaisant ...


 


Moi aussi ,à lire tous ces commentaires et après lecture du roman de Grazia Livi ,voilà que je viens de lire "La sonate à Kreutzer " de L.Tolstoï  qui avait fait grand bruit en 1891 ,et
même un peu avant lorsque les manuscrits copiés avaient circulés à travers la Russie .


C'est que Tolstoï sans détour y aborde les relations sexuelles ,l'amour charnel  .On parle alors de ce livre comme d'un"tremblement de terre " !


Sofia qui s'occupe des manuscrits de son époux y voit une attaque personnelle . Elle riposte par un roman " A qui la faute ? ".


 


Tolstoï est torturé par un idéal loin de sa réalité ;Sofia revendique une nature féminine différente quant à l'approche de la sensualité .


Si on voulait ,il serait amusant de rapprocher George Sand réglant ses comptes avec Musset à travers leurs romans respectifs !


 


Mais ,c'est avec le recul que la part autobiographique de Tolstoï et de ses conflits intimes ,comme ceux de son épouse ne peuvent se mesurer . De leur vivant ,il n'y avait pas accès à leurs
correspondances et journaux intimes . Le rapport des hommes et des femmes n'étaient pas faciles au 19ème siècle entre les codes d'honneur,la façon dont on élevait les jeunes filles ,et la
religion qui imprégnait fortement la société .


Très intéressant de voir comment l'auteur décrit l'impact d'une musique ( piano et violon de Beethoven)sur le trouble indicible de l'esprit ...d'un homme en proie à une jalousie irrépressible
...J'y vois ,la symbolique de corps et de l'âme ...mais je ne vais pas m'égarer sur mes considérations personnelles ,ce serait trop long !


                                          
Bon dimanche ,et merci de relancer le dialogue ,c'est toujours un plaisir !


                    Hécate



Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories