Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 18:48

Les-poete-.jpg

 

LES POËTES

  

Ils sont là rassemblés, siècles confondus, vaguement irrités

Ceux qui trempèrent autrefois une plume infatigable

Dans l'encre embaumée d'une nuit délétère et inspirée

Hagards et défaits, somptueusement misérables.

 

L'église vertueuse accueille en son désert ces spectres.

En cette heure mauvaise où l'ombre pèse sur le jour

Baudelaire rêva d'être pape, ne fut que fils de prêtre,

Il dépose sur l'autel, l'infâme charogne de son poème d'amour.

 

Satan qui depuis ce temps prit pitié de sa longue misère

Ailes déchiquetées, offre la fiole réclamée, de ses doigts crochus

Au poète maniaque qui traque d'une main évanescente la poussière

Dandy parfaitement austère qui soigne avant tout sa tenue.

 

Derrière un pilier, aussi noir que les ténèbres et plus irréel

Nerval, veuf inconsolé contemple tristement son étoile morte,

Invoquant cet épanchement du songe dans la vie réelle

Avec Aurélia, Pandora, Sylvie, Artémis pour ultime escorte.

 

De longs souffles plaintifs se glissent, battant les cartes

Arcanes du tarot que l'ombre enveloppe comme une nuit d'octobre

Le château du Diable l'attend : Espagne, Bohème ou Karpathes

Qu'importe les chemins à ce voyageur devant qui le destin se dérobe.

 

Qui donc rôde par ici en compagnie de chers corbeaux délicieux

Ayant délaissé l'orgie parisienne, le front de blondeur illuminé

Et le pauvre Lélian tombé dans la fange des garnis peu glorieux

Il tire de l'enfer son regard de voyant au mystique condamné.

 

Fuyant l'hallucination des mots sur un bateau ivre remontant

Vers un ailleurs qui tourne le dos à sa jeunesse brûlée

Rimbaud s'est achevé sous l'exil des soleils ardents

Il erre hanté d'ombre, de lumière et de douleur à son corps arrachées.

 

Dehors la pluie déverse ses ruisseaux de larmes gargouillantes

Des soupirs s'exhalent, une touche de piano tinte assourdie

Les nerfs aux lèvres, le ténébreux Lautréamont et sa voix déclamante

A la nuit profane ressuscite son hermaphrodite assoupi.

 

L'église est comme une tombe, cimetière d'où il s'éveille

Couché trop tôt en sa jeunesse fauchée, lui qui rêvait de naître

Un peu chacal, un peu vautour, scande avec ses chants vermeils,

L'histoire de Maldoror appelant les anges dans son sommeil.

 

Ce bouillonnement de sang se fige sur Edgar Poe et son entrée

Le bruit des cercueils dont les couvercles claquent ou s'ouvrent

Accompagne son exquise beauté de pâle malade, singulière étrangeté

Chantre de la femme lumineuse promise aux affres du gouffre.

 

La blancheur d'une dentition entrevue le renvoie aux pâleurs des linceuls

Lui que la mort poursuit et confond dans l'étreinte malheureuse

Renouvelle la volupté dans cette horreur où il est seul

Avide d'une lueur dans le regard éteint de ses amoureuses.

 

Hécate

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Bonsoir Dame Lunaire,


 


Aurez-vous droit un jour, une nuit, un mois, une saison, plus tard que jamais à un hommage de la sorte pour votre aisance à manipuler les plumes et mots
comme savaient et savent le faire les poètes?


L'art d'user des mots, de les poser et partager n'est pas perdu et vous êtes de celles et ceux qui font que la poésie est et
restera...


Merci!


 


En espérant que les festivités se passent et s'annoncent au mieux pour vous, Elle vous souhaite de passer d'agréables fêtes de fin
d'année.


A bientôt ; par Chez Elle et/ou Sur le Fil...
Répondre
H


AneverBeen merci pour ces si doux compliments... Ils me vont droit au coeur !...


J'espère qu'il y aura toujours des êtres qui aimeront les mots, la prose, la poésie et le partage de l'amitié sur la toile de la vie.


                                          
La Dame de Lune


                                                                 
H



E

Les poètes nous parlent, on les écoute ou pas, on rentre dans leurs vies. Un texte bien travaillé que tu nous donnes ici ! Bravo !
Répondre
H


ELISABETH...merci d'être venue lire mon poème sur quelques uns de mes poètes favoris. Heureuse qu'il te plaise. J'étais à publier une chronique quand tu es passée ici.


Bon dimanche. Hécate



N

Bonsoir Hécate


j'espère que tu vas allez top top


bibises et doux week-end bien au chaud :)
Répondre
D

bon vendredi mamzelle Hécate ... il fait beau en provence ... chouette ...


bisous bisous



Répondre
B

coucou Hécate


le temps défile et je cours après lui aurais enfin une pause  pour en profiter (sourire) Bisous
Répondre
D

bonsoir Hecate et merci pour ton com .... ah ma belle ... je t'assure que les anchois frais, c'est un délice ... lol


le vent s'est calmé en provence mais il fait froid ...


bisous et bonne soirée
Répondre
A

Et ben alors tu nous laisses "haletante" de plaisir à lire ces vers et puis plus rien ! Encore bravo ma bichette tu as un talent fou ! Bisous
Répondre
F

BONJOUR HECATE 


hier j'avais mis un poème que j'ai beaucoup aimé sans savoir que l'auteur était d'origine  Réunionnaise une dame me l'a mis sur mon blog tu voies
heureusement qu'il reste des personnes comme toi 


BONNE JOURNEE


BISOUS HECATE


DANY 



Répondre
H


DANY, la poésie est si vaste....que l'on ne peut tout savoir. Les échanges servent à élargir nos connaissances. Un ciel gris ce matin.


                                               
H



D

bonsoir Hecate ... j'espère que tu as passé une bonne journée ... bisous et bon mercredi
Répondre
N

oh soignes toi bien surtout Hécate :(


bibisessssssssssss ♥
Répondre
E

Bonsoir 


Je te souhaite une bonne et douce soirée j'espère avec du beau temps demain !! enfin c'est de saison merci pour ton partage..Samedi prochain ma journée dédicace je suis un peu angoisé c'est la 1
fois ..bisous féerique Evy
Répondre
M

Le poète est le miroir des émotions du monde.


Superbe poésie Hécate.


Merci pour ce partage


Amitiés


Martine
Répondre
H


MARTINE merci de ces mots qui me vont droit au coeur. Bonne soirée à toi. Amitiés.


                                                              
Hécate



A

Un petit retour sur ces poétes que j'aime tant et l'occasion de te dire mon amitié.
Répondre
H


Merci ARIAGA. Je soigne un mal de gorge en ce moment. Amicalement.


                          H



A

Ben alors toujours rien de nouveau ? Alors un bisou la bichette !
Répondre
F

Tous les Poëtes réunis en un seul texte! BRAVO!!!


Bonne fin de semaine
Répondre
H


FETHI, un grand merci pour ce chaleureux compliment. Bonne soirée.


                                                   
Hécate



N

Très bel article, merci.
Bonne journée 
Répondre
F

BONJOUR HECATE 


je passe te dire bonhour en cette journée de novembre très fraiche chez nous un grand mistral l'accompagne mais que faire ce pencher dans un livre de poésir
devant la cheminée ça c'est le bonheur en tout cas pour moi 


j'espère que tout va bien chez toi


BONNE APRES MIDI 


BISOUS HECATE


DANY



Répondre
N

Bonsoir Hécate


un petit coucou chez toi pour te souhaiter un bon week-end


bisous :)
Répondre
A

Coucou !
Répondre
D

bonsoir Hécate ... je relis ton poème et je repense Rimbaud ... ses errances, sa vie tumultueuse et qui pourtant me semble vaine et sans but, sans espoir ... j'ai l'impression qu'il a couru le
monde sans l'aimer, sans chercher à le comprendre ...


dans ses yeux, dans le pli de ses lèvres, il y a tant d'abandon, de tristesse et d'amertume ...


il s'est brulé à la vie et pourtant, je crois qu'il ne l'a jamais aimée ...


bisous et bon vendredi



Répondre
M

Bonjour... Juste pour te dire, que sur mon mur Facebook, je viens de déposer 2 liens: ton écrit sur Jean GENET ainsi que le lien se rapportant à ton blog. Je serais si heureux si bon nombre de
personnes prenaient l'initiative de te lire. Tout cela, suite à ce beau poème de GENET, mis en musique et chanté par Etienne Daho (version la plus récente, je le conçois!)... Comme quoi, revenir
vers Toi... A bientôt pour, sur ce blog, déposer quelques mots! Toute mon amitié !
Répondre
H


MICHEL...j'ai tellement aimé la poésie de GENET, sa vie, ses livres...Merci de ne pas m'oublier. Amicalement.


                 Hécate



D

par la grace de l'imagination, je pense que l'on peut  redonner vie aux choses mortes .... et si "les feuilles mortes se ramassent à la pelle" .... pour devenir .... çà ???





bisous et bon jeudi


 
Répondre
C

En me promenant j'ai vu la porte ouverte ... et le tableau de au moins quatres de mes poètes... Ceux que j'ai découvert à cause Léo Ferré puisqu'ils les a mis en
musique


Si Ferré vous lisait il vous les chanterait ...


Ce sont de drôl's de typ's qui vivent de leur plume                            
 


Ou qui ne vivent pas c'est selon la saison


Ce sont de drôl's de typ's qui traversent la brume


Avec des pas d'oiseaux sous l'aile des chansons


Leur âme est en carafe sous les ponts de la Seine


Leurs sous dans les bouquins qu'ils n'ont jamais vendus


Leur femm' est quelque part au bout d'une rengaine


Qui nous parle d'amour et de fruit défendu


Mais je ne fait que vous citer Léo, amicalement Claire
Répondre
H


Bonjour CLAIRE...Oui Léo Ferré a beaucoup chanté les poèmes de Baudelaire, de Rimbaud et de Verlaine...J'ai dans mon blog, des articles sur Baudelaire, Rimbaud , Verlaine...et d'autres
encore...Merci de ta visite et de tes mots déposés ici.


                                                
A une prochaine fois...qui sait.


                                                                                       
Hécate



D

coucou Hecate ... je relis ton poème et je trouve que tu as donné l'essentiel de chacun de tes poèters, les traits qui les caractérisent le mieux, avec brio !!! bravo ...


bisous et bonne soirée


il pleut en provence et ler petit chat blanc continue à miauler devant ma fenêtre ...
Répondre
B

coucou Hécate


je viens de parcourir ce poëme mais mon esprit très préocupé ces derniers temps est passé par la vie d'une mort annoncée puis gommée par un nouveau départ   alors qui de
dieu ou de satan s'exprime dans ces mots ils ne font que se construire se détruire par la pensée comme des duels sans merci jouant avec religions et sentiments tu vois j'suis pas au top je serais
même hors sujet tout moi ça il faut que je divague pour que les mots se couchent sur le papier glacé  mais sans aucune  logique


Bonne soirée Bisous
Répondre
H


BAÏNE...tu exprime si bien...les choses... Hors sujet ? Non....Je t'embrasse. Mes amicales pensées.


                                                                                                                  
Hécate



F

BONJOUR HECATE 


en ce jour de novembre un peu gris mais pas trop froid 


je viens te dire bonjour j'espère que pour toi tout va bien 


JE TE SOUHAITE UNE MAGNIFIQUE JOURNEE


BISOUS HECATE 


DANY



Répondre
G

Quelle plume tu as je suis admiratif en lisant ton texte ..bravo Hécate.
Répondre
H


GERARD...merci de tes compliments....Des poëtes que j'aime beaucoup.


Bon week-end à toi.


                                      
Hécate



A

Quel style ! Je pense que ces poètes auraient appprécié eux aussi !


cordialement


alainB
Répondre
H


ALAIN je vous souhaite un bon dimanche. Merci d'être venu me lire. Bien cordialement.


                     Hécate



6

Un magnifique interlude-hommage à ces poètes, à leur prose, à leurs univers, sombres, romantiques, nostalgiques.


Tu leurs offres là un écrin de poirier noirci façon coffret à écriture Napoléon III garni d'un somptueux et délicat velours rouge dévoré. Un coffret rare et précieux. Marquété de nacre et
d'écaille de tortue.  Pour leurs écrits extraordinaires. Une boîte magique, gothique, unique. Une boîte de Pandore d'où s'échapera la magie de leur poésie pour envahir notre monde et le
plonger dans un ailleurs délicat et mystérieux.


 


 
Répondre
H


Chère SORCIERE....Merci à toi pour cet écrin si bien décrit...J'en suis fort émue. Que de poésie dans tes phrases !...


Mes magiques pensées.


                        Hécate



D

je pense que les karpathes ont inspiré bien des poètes ... je m'en suis rendue compte lors de mon voyage en roumanie .. nombre d'entre eux sont venus s'exiler pour un temps ou pour toujours au
pays de dracula ...


bisous et bon vendredi
Répondre
C

Le style d'Aurore-Marie/Marie d'Aurore est si décadent et superbe et comporte tant de mots merveilleusement désuets, que l'éditeur et moi-même avons dû établir un glossaire pour les néophytes.
Répondre
C

Hécate, seriez-vous intéressée par la revue en ligne gratuite L'Ampoule sur le site des éditions de l'abat-jour ? Le prochain numéro, à paraître en décembre, traitera du thème des miroirs et
comportera un de mes textes, axé sur mon personnage fétiche Aurore-Marie de Saint-Aubain. Il s'intitulera Aurore-Marie/Marie d'Aurore.


Si ce personnage vous intéresse toujours, puis-je vous signaler la parution en ebook (si toutefois vous êtes férue de littérature électronique) aux éditions de Londres, de mon roman sur l'origine
du personnage d'Aurore-Marie : Aurore-Marie ou une étoffe nazca ? Si parmi vos amis, des gens s'intéressent à ce bouquin, disponible en commande en ligne sur plusieurs sites et librairies du Web,
vous pouvez le leur dire. En vous remerciant d'avance. Excellente soirée à vous.
Répondre
H


CHRISTIAN....j'avoue ne pas être équipée pour la lecture électronique.Merci de vos informations. Mes lecteurs éventuellement seront à même de voir si cette parution les intéressent.


                                                                                          
Hécate



B

coucou Hécate


je crains que je vais devoir mettre du temps j'accuse un peu beaucoup de fatigue apès cette épreuve mais ça va reprendre doucement Bisous
Répondre
H


BAÏNE...je ne sais de quelle épreuve tu me parles...Je n'ose pas trop te questionner. Je te fais la bise par une matinée pluvieuse et fraîche. Repose -toi bien.


                                                                 
Hécate



G

Me goûts rejoignent les votres dans ce panthéon magnifique. Mais quels accents funèbres, chère Magicienne!


Ce sont souvent les plus beaux.
Répondre
H


GERTRUDE...accents funèbres puisque tous ils sont partis...mais si proches...encore ; il ne manquait que le Crâne Gertrudien pour parfaire l'hommage à ces poètes qui nous sont
chers.


A nos souvenirs de Montparnasse ...


                                                       
votre Magicienne


 



C

Merci, Hécate, pour ta réponse. Aujourd'hui c'est moi qui n'ai plus accès à mon administration... WordPress est en panne manifestement !


Prends bien soin de toi.


Amitiés,


Cathy.


 
Répondre
H


Chère CATHY , rien n'est parfait ! Donc il faut patienter . J'espère que ce sera résolu bientôt. Je suis souvent avec des petits ennuis techniques, il y a des périodes comme cela.
Amicalement.


                                                                                                                   
Hécate



C

Je suis ravi : vous orthographiez poëtes comme Mallarmé le faisait encore. Il est vrai qu'il alternait indifféremment les deux graphies, l'accent et le tréma. La prof de français de ma soeur
(c'était à la fin des années 1960), férue de Jules Laforgue, exigeait que le mot "poëte" fût écrit à l'ancienne !
Répondre
H


Bonjour CHRISTIAN...oui je tiens à écrire poëte ainsi...Comme clef avec un f....


                                                               
Hécate



P

Faut-il prendre ce poème comme un très bel hymne ludique au côté obscure d'une poésie considérée comme trop académique ? Je préfère me réfugier dans les couleurs et la lumière de la poésie de
Rimbaud. Bien amicalement,
Répondre
H


JEAN-MICHEL...ce poème est un hommage à mes poètes favoris...tout simplement. Bonne soirée. Après un orage, vent et pluie.


                     Hécate



D

beaucoup de plaisir à te lire. 
Répondre
H


Merci DOMINIQUE. Bonne journée.


                                                 
Hécate



D

Un bel hommage à tous ces poétes. C'est très original et bien écrit.
Répondre
H


DANIEL ,je suis très flattée que cet hommage te plaise.


                                                         
Hécate



A

Juste un bisou ma biche et je viens de relire ce magnifique poème !!!!
Répondre
H


Anne , merci...Bonne journée à toi.


                                       
Bise


                                                     
H



B

coucou Hécate


un plaisir pour moi de découvrir ton article je reviendrais pour le lire là je suis un peu débordée en ce moment mais tout s'arrange petit à petit ....Bisous
Répondre
H


BAÏNE....reviens à ta guise. J'attends patiente et sage...Bises


                                                                          
Hécate



C

Bonsoir Hécate,


Ton poème a le mérite d'éveiller les esprits sur les "secrets" de ces poètes auxquels tu rends un très bel hommage !


Tous siècles confondus, en effet, leurs oeuvres nous séduisent et ont particulièrement marqué la poésie.


Ton illustration ne fait qu'apporter un plus à tes mots.


Merci beaucoup pour ce bon moment de lecture.


Amitiés et douce soirée,


Cathy.


 
Répondre
H


Chère CATHY, oui la photographie des poètes me semblait ce qui illustrerait le mieux ce poème-hommage . Merci d'être passée me lire. J'espère que tu vas bien. Un petit contretemps à cause
d'accès à mon administration. Mes amicales pensées.


                                                                           
Hécate



D

Bon jour Hécate, je suis admirative de ta poésie qui parle avec grand art de nos poëtes avec une grande connaissance de leurs vies souvent malheureuse. L'exposition des malheurs attendrit,
le bonheur laisse plus indifférent


Bonne et douce soirée Hécate.
Répondre
H


DANAE merci pour tes mots qui me font grand plaisir. Bonne soirée à toi.


                                                                                                       
Hécate



S

Non, hécate, je ne connais pas ce film !


Et, puisque tu parles de l'Irlande, un livre m'a littéralement "happée" il y a quelques mois, je te donne le lien pour aller le voir : http://www.amazon.fr/gens-heureux-lisent-boivent-caf%C3%A9-ebook/dp/B00BNCOBB8


Il m'a happée et me garde avec une force ...à la limite du surnaturel !!!


Il fait comme .....partie de ma chair ! S'il me venait à l'égarer, je le chercherais partout afin qu'il me revienne à la seconde ................Pourquoi ?


J'aime et je n'aime pas ce genre de chose qui, forcément, n'est pas anodin ! (c'est mon intime conviction).


A bientôt en .........panse-haie : sabine.


 
Répondre
H


SABINE...à la première opportunité regarde ce film...Il devrait t'enchanter !...


Merci du lien...Je vais voir...de plus près ...bien que...quelque part ,cela ne me semble pas tout à fait sans éccho. ...L'ai-je lu en rêve ? !....


Ta fascination semble très forte !


                                                     
A bientôt....


                                                                      
Hécate



S

L'Irlande, décidément ....!


J'ai parfois peur de .....penser, de comprendre ..................!


Je sais que tu sauras décrypter ces mots ..........................Rien n'étant anodin !!!


Tendre-aimant.
Répondre
H


SABINE....voilà que je pense à un film vu il y a quelques années : " Le cheval venu de la mer ". Mais peut-être que tu le connais...Quand l'Irlande galope....


Je t'embrasse...


            Hécate



S

Hécate !


Je reviens vers tes poètes maudits .....par goût prononcé pour le fascinant, sans doute !


Et ce sont les photos choisies, cette fois, qui me saisissent !


Ces visages, ces regards, comme ...déracinés de leurs propres mots !!!


Comme tout cela est ...GRANDIOSE : sabine.
Répondre
H


SABINE...Sais-tu que j'ai au-dessus de mon divan la photo de Baudelaire ? Elle ne m'a jamais quittée ( découpée dans un livre ....et encadrée )...Il y a tant dans ces regards . Les yeux
des poètes nous suivent à jamais une fois qu'on les a contemplés...ils semblent vivre à jamais !


Les photos s'imposaient...Enchantée qu'elles te fascinent !!!!


                                                                                                           
Baisers d'Hécate



A

Tu prends ton temps mais quand tu nous offres tes mots c'est un grand cadeau. Il y a dans ce texte tout ce que j'aime. la culture, l'amour véritable des auteurs, la forme. Tu embellis ma journée.
Je vais faire un lien sur mon blog car je voudfrais partager ce que j'ai ressenti.Amitiés.
Répondre
H


ARIAGA....Je te remercie beaucoup...Oui, j'ai aimé ces poètes, aimé leurs écrits et toute l'ambiguitë de leurs existences. Mes amitiés.


                Hécate



A

Tu es ma poétesse française préférée  , mais après Elisa Mercoeur LOL !


"Pourquoi tombe déjà la feuille jaunie et flétrie ?


J'aimais ton doux aspect dans ce triste vallon".


Je t'embrasse chère Lune.
Répondre
H


AIOLOS ....Elisa Mercoeur que je n'ai point eu l'honneur de connaître est ta poètesse préférée ? Voilà qui attise ma curiosité ! Merci de m'accorder la seconde place , faveur que
j'apprécie mon cher Enchanteur ...


J'espère que tu vas bien et je t'embrasse.


                                                                  
Hécate -Carrefour-de-la-Lune



D

Baudelaire, Rimbaud, Nerval ... des regards parfois tristes, allucinés ou éteints, brillants aussi d'une fièvre difficile à cerner ... les poétes sont très souvent des êtres à part, tournés vers
un monde intérieur qui n'est qu'à eux ... leur vie n'est jamais celle du commun et c'est pour çà que ton poème, qui les résume si bien, je le trouve EXCEPTIONNEL !!! bravo !!!! 


gros bisous et bon mardi


 
Répondre
S

Dans ce "somptueux" dédale de quartiers et nuits sombres que ce poème dessine, pourquoi offrir et dédier des crinières folles, un manteau blanc et des mots envolés ?


Car ..........


N'était-ce pas l'immense pureté de sentiment qui mène parfois au plus intense désarroi ?


Ainsi, dans le coeur de ces poètes maudits, épris d'authenticité, jaillissait un chant de source vive, étranglée au fil du temps ............


Crois-tu que Verlaine aimerait ce poème et...pleurerait-il toujours dans son coeur comme il neige dans cette nuit aux portes de ces villes ?


En tout cas, comme tes z'ailés seront beaux sur cette neige immaculée qui leur fera peut-être ...goûter à des rêves délicieux (je fais voler vers eux au passage une douce pensée)


Tendre-aimant : sabine.


 
Répondre
H


Sabine...que répondre à ta question ?...Tant de neige entre aujourd'hui et hier...ivresse d'être un peu gris dans la pâleur de l'hiver de sa vie...lui qui faisaient des stations de bière
et d'alcool...la neige a toujours pour lui derrière le prêtre en blanc le visage d'un enfant de choeur


Mes z'ailés sont frileux...avec ce ciel brumeux, mais déjà ils commencent à préparer leur séduction...d'hiver !


Merci pour ces allées et venues sur mon poème...


                                                                
Hécate



Présentation

  • : Le Fil d'Archal
  • : A découvrir le fil fervent qui me tient lieu d'équilibre vous êtes invités... Vous, funambules du lire et du délire... Suivez-moi avec les élans du coeur et de l'esprit... Pour me contacter: lefildarchal@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Catégories